Paysages du Champagne : Oui, je soutiens !

L’heure de la mobilisation générale a sonné. Paysages du Champagne a besoin du soutien de tous.

C’est ce qu ’a affirmé devant toutes les forces vives de la Région, réunies au Palais du Tau à Reims, Pierre Cheval, le  Président de l’association « Paysages du Champagne » qui prépare le dossier de candidature à l’inscription au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Le dossier qui devrait être remis en Octobre au Comité des Biens Français  porte sur trois sites regroupés sous le label de « Coteaux,  Maisons et Caves  de Champagne »

Les coteaux historiques de Cumières à Mareuil-sur-Aÿ qui constituent le berceau historique du Champagne.

La Colline Saint- N I C A I S E  sous lesquelles se situent les célèbres crayères,  véritables cathédrales souterraines longtemps abandonnées et utilisés désormais par les vignerons champenois qui ont complété cet ensemble par d’autres  caves et des galeries de jonction, creusées au XIXème siècle pour en faire des espaces de vinification . On compte plus de 1 000 puits d’extraction et des dizaines de millions de bouteilles sont stockés dans ces crayères dans une fraîcheur et une humidité constante.

L’Avenue de Champagne à Epernay, voie royale du Champagne, dont l’histoire se confond avec celle de la naissance, de l’essor et de l’actualité des maisons de Champagne qui y ont rivalisé de luxe pour construire leur siège et accueillir leurs riches clients.

C’est donc pour cet ensemble de paysages que l’inscription au Patrimoine Mondial de l’Unesco va être demandée.  Le Comité des Biens Français  opérera une sélection en Janvier 2013. Le combat pour cette inscription n’en serait pas pour autant terminé puisque la décision définitive appartient à l’UNESCO qui attribue cette appellation à des lieux ou des biens possédant l’un des critères définissant une Valeur Universelle Exceptionnelle. Depuis 1992, cette V.U.E a été étendue à des sites qui font sens dans la construction de l’humanité.  Cinq sites viticoles sont, à ce jour, inscrits parmi lesquelles l’ancienne juridiction de Saint-Emilion.

Pour les sites classés, les retombées sont généralement très importantes en termes de tourisme et d’image.

Mardi soir au Palais du Tau, de nombreux acteurs de la région (entreprises, média…) se sont publiquement engagés à soutenir parmi différents moyens ce dossier.  Pour poursuivre cet appel à mobilisation, l’association « Paysages du Champagne » s’associera cet été à de nombreux évènements (Flâneries  Musicales de Reims, Nuits de l’Avenue de Champagne à Epernay, Foire de Châlons…).

REFLETS Actuels était, hier soir, l’un des signataires. Pour le magazine, ce soutien est en phase avec sa ligne éditoriale qui donne la place à tout ce qui contribue au développement et au rayonnement de la région.

Soyez le premier à commenter "Paysages du Champagne : Oui, je soutiens !"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*