Moët et Chandon: l’avenir en Champagne

Moët et Chandon a inauguré ce jeudi matin sa nouvelle cuverie  «Mont Aigu»  près d’Epernay, en plein cœur du vignoble de Champagne.

Opérationnelle pour les vendanges 2012, c’est une première étape d’un projet global visant à étendre les capacités de production du groupe. La cuverie a vu le jour après 18 mois de travaux et préfigure le futur site de production complet d’ici à début 2017. Situé sur la commune d’ Oiry où se trouve déjà le pressoir de la Maison, le site de Mont Aigu accueillera à terme des caves et des bâtiments pour les opérations de tirage, de dégorgement et d’habillage. Ce site vient compléter d’environ 25 % la capacité de production des sites historiques, et notamment celui de l’Avenue de Champagne, qui, comme l’a rappelé Stéphane Baschiera, le Président, est «le code génétique de Moët».
Mont Aigu est un outil de création de valeur,  l’outil industriel «le plus abouti à ce jour» pour réaliser cette «recherche sans fin de la qualité» selon les termes de Christophe Navarre, Président de Moët – Hennessy.  Un investissement en total autofinancement et sans fonds public
Un projet «made in France» pour le premier employeur privé de la région. Selon Moët & Chandon, la Marne totalise à elle seule 34 % des retombées économiques de ce projet, soit plus de 10 millions d’ € pour la seule cuverie.

© Moët et Chandon -Photo réalisée par la société Horizon Bleu

Soyez le premier à commenter "Moët et Chandon: l’avenir en Champagne"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*