Reims: le foot au féminin

Les filles du club Sainte-Anne de Reims à l'entraînement sur les terrains de Cormontreuil

L’équipe de France féminine de football accueille ce samedi à Delaune son homologue de Norvège pour un match préparatoire au Championnat d’ Europe qui débute le 10 juillet.

Les filles du  club Sainte-Anne de Reims à l'entraînement sur les terrains de Cormontreuil

Les filles du club Sainte-Anne de Reims à l’entraînement sur les terrains de Cormontreuil

La ligue Champagne-Ardenne de Football saisit cette occasion pour organiser avec l’appui du Crédit Agricole Nord-Est et la Ville de Reims une journée de promotion du football féminin. Samedi, le football se déclinera entièrement au féminin dans la Cité des Sacres berceau de la spécialité. Pierre Geoffroy, ancien patron des sports du quotidien régional  « l’Union » fut, en effet, à l’origine du Football-Club féminin de Reims avant de devenir le 1er entraîneur de l’équipe de France féminine. Aujourd’hui, la Champagne-Ardenne est l’une des régions leaders du football féminin avec 1300 licienciées. Deux clubs de Reims, La Neuvillette et Saint-Anne, ont une section féminine. Les effectifs de Saint-Anne sont féminisés à plus de 10 %, y compris au niveau des dirigeants.

Samedi, deux opérations vont être menées avant le match. Au Parc Léo-Lagrange, un rassemblement géant de jeunes footballeuses, de 6 à 12 ans, licenciées ou non, se déroulera à partir de 16 heures. Des ateliers découvertes, ludiques et éducatifs seront proposés. A la même heure, aux Eglantines, seront réunis 200 pratiquantes âgées de 13 à 40 ans pour des rencontres amicales.

Sportivité, fair-play, plaisir et sourires sont les valeurs recherchées par tous les partenaires dans cette opération qui se poursuivra, sur la pelouse de Delaune, avec une équipe de France féminine qui séduit de plus en plus le grand public. La Ligue Régionale et le Crédit Agricole, partenaire du football français depuis plus de 40 ans, ont sélectionné, dans les clubs de la région, les joueuses qui entreront sur le terrain aux côtés des équipes. Le Club de Saint-Anne ayant le privilège de « fournir »  les ramasseuses de balles.

Soyez le premier à commenter "Reims: le foot au féminin"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*