380 millions pour le CHU de Reims

Le 24 novembre, le Comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins (COPERMO) a validé le plan d’investissements présenté par le Centre Hospitalier Universitaire de Reims. Ce projet immobilier d’envergure vise à adapter l’outil hospitalo-universitaire aux attentes et aux besoins nouveaux à l’horizon 2025-2030 des patients en matière de performance et de qualité des prises en charge et à ceux des professionnels de santé.

Ce projet ambitieux porte sur la reconstruction de grande ampleur de l’Hôpital Robert Debré et de l’Hôpital Maison Blanche. D’un coût total estimé à 383 millions d’euros, le projet prévoit la construction de deux nouveaux bâtiments, reliés à l’actuel bâtiment des urgences. Le premier, d’une capacité de 489 lits et places, abritera par ailleurs l’ensemble des composantes du plateau technique (bloc opératoire, imagerie et cardiologie interventionnelles, imagerie, réanimation et surveillance continue). Le second permettra l’implantation de 334 lits et places. La mise en service de ces nouveaux bâtiments est prévue en 2022 pour la première tranche, en 2025 pour la seconde.

A travers ce projet immobilier, le CHU de Reims va aussi améliorer la qualité de la prise en charge hôtelière des patients en augmentant de 85 % sa capacité d’accueil en chambre individuelle. Dominique De Wilde, la Directrice générale du CHU, précise: « Cette nouvelle infrastructure va permettre à l’établissement, de conforter son positionnement hospitalo-universitaire en matière de recherche et d’enseignement, offrant ainsi une formation aux praticiens de demain centrée sur une médecine innovante».

D’autres opérations immobilières ont déjà été lancées en ce qui concerne les activités de biologie et d’odontologie. La construction d’un nouveau Pôle de Biologie permettra ainsi le regroupement des dix laboratoires de l’établissement, aujourd’hui répartis entre les Hôpitaux Maison Blanche et Robert Debré. D’un montant total estimé à 40,6 millions d’euros, le bâtiment doit être livré en 2018. Par ailleurs, la construction d’un bâtiment dédié à l’Odontologie débutera en janvier 2016. L’objectif étant d’augmenter l’offre de soins de 70 à 80 fauteuils de soins dentaires et de la centraliser puisqu’actuellement répartis entre l’Hôpital Maison Blanche et l’Hôpital Sébastopol. La livraison du bâtiment est prévue en 2017, pour un montant total de 15 millions d’euros.

Soyez le premier à commenter "380 millions pour le CHU de Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*