Le Monte-Carlo historique fidèle à Reims

Les organisateurs du Rallye Monte-Carlo historique ont finalement fait le choix de rester à Reims. Une décision emportée de haute lutte entre trois villes (Reims, Strasbourg et Briançon) grâce notamment au « Champagne » précise Arnaud Robinet, le Maire de Reims, qui savoure la décision en relevant avec humour que le choix de Paris aurait été incompréhensible au regard de l’interdiction de circulation des voitures particulières essence ou diesel immatriculées avant le 1er janvier 1997 dans la capitale. Prime aussi à la fidélité puisque Reims, ville emblématique du sport automobile, détient le privilège d’être la seule à avoir accueilli les 20 éditions du rallye Monte-Carlo historique, précise Jean Claude Leuvrey qui préside le RCVHS (Reims Champagne Véhicules Historiques Sportifs) club co-organisateur du départ dans la Cité des Sacres,

Place donc à cette 20ème édition qui devrait renouer avec les plus belles heures « enneigées » du rallye qui ont fait sa réputation. Pour des raisons de sécurité, le départ sera donné au pied de l’Hôtel de Ville de Reims le vendredi 27 janvier à partir de 19 heures. Direction la Principauté que les équipages partis de Reims atteindront samedi pour repartir sur des étapes communes avec une arrivée finale aux petites heures du matin, mercredi 1er février Sur les 330 engagés à cette édition du rallye Monte-Carlo historique, 137 partent de Reims.  D’autres villes européennes prestigieuses accueillent les autres participants : Copenhague, Lisbonne, Barcelone, Bad Hambourg et Glasgow.

Mais avant le traditionnel coup de drapeau rémois, les passionnés pourront admirer les 137 cylindrées lors des vérifications techniques et administratives au parc des expositions. Ces contrôles d’avant-course permettront d’approcher les pilotes anonymes ou prestigieux. On attend José Lareppe, vainqueur à 3 reprises, Daniel Elena, multiple champion du monde des rallyes, Jurgen Barth, patron du team Porsche, vainqueur des 24 h du Mans en 1977 et des 1000 km du Nurburgring ainsi que Didier Buhot (Jonchery-sur-Vesle) vainqueur en 2006. Un trio belge embarquera dans un original taxi londonien restauré. L’équipage n°280 n’est pas célèbre mais seulement remarquable : le pilote David Mustarde fêtera sa 17e participation à ce rallye et son navigateur, Willy Cave ralliera Monaco pour la 34e fois ! Davantage connus du public local, 20 équipages régionaux sont engagés pour la 20e édition. Le RCVHS engage, grâce à une dérogation, deux équipes, RCVHS.FR et RCVHS JORGITO en hommage à Jorge Carvalheiro,membre du club décédé accidentellement en 2016.

 

Informations pratiques

Jeudi 26 janvier :

–       de 15 h à 18 h, et vendredi 27 janvier de 8 h à 15 h, parc des expositions

Vendredi 27 janvier :

–       à partir de 15 h 30, départ en convois vers l’Hôtel de Ville

–       à partir de 19 h, départ toutes les minutes depuis la place de l’Hôtel de Ville

Accès gratuit

 

 

Soyez le premier à commenter "Le Monte-Carlo historique fidèle à Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*