Reims dit merci aux mécènes

La ville de Reims sollicite des mécènes pour, en priorité, protéger, restaurer et valoriser le patrimoine. Ils sont invités à une soirée dédiée chaque année. Cette année, les mécènes des opérations de 2016, des particuliers et représentants d’entreprises, sont invités lundi 27 février à venir échanger en toute convivialité avec des professionnels, des jeunes engagés sur quatre opérations et les élus rémois.

Au fil de stands, les mécènes pourront échanger sur des projets achevés ou en cours :

• fontaine Subé (1906) : pour la 1re fois, présentation au public après une restauration grâce au mécénat de la statuette de Vénus mise au jour lors de fouilles archéologiques. Ce vestige daterait de la fin du IIIe siècle.

• église Saint-Maurice (IVe s.) : le maître verrier réalisant actuellement l’étude du vitrail central de la façade occidentale commentera certains de ses dessins réalisés récemment et des images.

• Luchrone (1990) : maquettes à l’appui, des élèves et des professeurs du Lycée Saint-Jean-Baptiste de la Salle détailleront l’opération de modernisation en cours sur cette œuvre monumentale et lumineuse qui fut longtemps visible place de la République. Un projet exceptionnel soutenu par PRISME.

• Porte de Mars (IIIe s.) : des photographies de la 1re étape de restauration achevée récemment pour pérenniser cet édifice seront commentées par Alexandre Murienne, architecte de ce chantier.

Réalisé dans le cadre d’un mécénat de compétence par Champagne Création, un film restituera ensuite des temps forts de l’année 2016 et présentera les projets en cours et à venir.

 

Première ville de France à s’être dotée d’une mission mécénat, Reims mobilise désormais des mécènes en priorité en faveur de son patrimoine. En 2015-2016, la ville de Reims a réuni plus de 1,5 M€ de mécénat financier. Elle a également réuni 49 entreprises pour un mécénat en nature et en compétences estimé à 600 000 € à l’occasion de la réhabilitation et la valorisation de la fontaine Subé. Les souscriptions publiques sont mises en œuvre avec l’appui de la Fondation du patrimoine. En 2016, cette dernière lui a attribué un prix saluant la « mobilisation numérique » autour de la restauration partielle de la porte de Mars.

Soyez le premier à commenter "Reims dit merci aux mécènes"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*