CASTELNAU: un nouveau siècle d’audace et de sérénité pour un grand vin

Le Champagne CASTELNAU aborde son deuxième siècle d’existence. Le moment est venu d’ouvrir une nouvelle page. Rencontre avec Pascal Prudhomme, le Directeur Général de la maison.

Comment définissez-vous cette nouvelle page ?

Cette nouvelle page, c’est énormément d’énergie et d’ambition de la part du collectif de vignerons avec lequel nous travaillons et de la part des équipes. La marque CASTELNAU qui prend de nouvelles couleurs et un nouvel habit pour construire ce deuxième centenaire.

Nouvelle couleur, nouvel habit, nouvelle marque d’ailleurs…puisque le DE disparaît. Quel est le lien entre le premier centenaire et l’ouverture de cette nouvelle page ?

Je dirais que le lien s’exprime au travers de l’éclat que l’on met maintenant en avant où apparaissent 2 C. Cela peut être considéré comme Champagne Castelnau ou encore comme un premier centenaire qui laisse place au second. Le lien se fait aussi, bien évidemment, par le nom CASTELNAU et par la date de naissance de cette marque (1916) affichée sur les bouteilles. C’est un point réponse essentielle. On ne renie pas le passé. Au contraire on s’enracine dans l’expérience de ces 100 premières années pour imaginer une nouvelle vision de cette marque pour sur les cent ans à venir. Ce nouveau centenaire mérite un rajeunissement, un nouvel élan. Mais l’essentiel, ce sont les vins et le lien entre le premier et le deuxième centenaire, c’est bien la qualité des vins qui reste basée sur un long vieillissement en cave avec une extraordinaire fraîcheur en finale.

Les fondamentaux de la marque restent.  Quelle a été, alors, votre réflexion pour concevoir cette évolution ?

Nous n’avons jamais eu la prétention de re-définir les des codes du champagne mais, au travers de la marque CASTELNAU, de pouvoir s’approprier un nouveau territoire, s’approprier un nouvel univers. Nous avons voulu marquer les esprits avec un rajeunissement de l’image que CASTELNAU pouvait avoir auparavant qui était plutôt lié à un esprit quinqua/sexagénaire pour élargir le aborder un territoire plutôt lié aux trentenaires et aux quadra. L’épure, sur une une certaine élégance avec une lecture simple du mot Champagne et du nom CASTELNAU. Voilà ce qui a conduit nos réflexions et qui a canalisé les envies des uns et des autres. Nous avons On a travaillé avec l’agence Horizon Bleu avec beaucoup de liberté d’esprit.

Les vins, la qualité des vins, l’ADN du Champagne ne va pas changer. Ce n’est pas une opération très facile en termes de distribution, de marketing. Cela fait évoluer la maison ?

Bien évidemment parce que lorsque l’on a un changement de cette importance, il est clair qu’il faut avoir envie de partager une énergie et puis il faut aussi avoir envie d’oser. C’est, pour nos commerciaux, un challenge intéressant, très sportif au final ce qui est un peu l’esprit de cette maison. Cette énergie est partagée aussi avec nos distributeurs et avec nos consommateurs, ceux d’aujourd’hui et ceux qui vont nous découvrir. Mais soyez rassuré, le risque est raisonnable. Notre marque est encore une jeune marque modeste même si elle est dans un bel élan de développement. Nous ne sommes pas sur des niveaux de volume commercialisés très importants. La marque n’est pas encore affirmée comme marque internationale et bien loin de nous l’idée de penser qu’elle est une marque de référence. On peut prendre ce risque là et voir son ce développement d’une autre façon.

C’est presque le programme des 100 ans qui viennent ?

C’est au moins l’ambition d’écrire d’une autre manière le ce livre des 100 ans à venir. C’est quelque chose de nouveau pour la marque, pour l’ensemble des vignerons qui nous font confiance et puis pour les consommateurs qui ont envie d’avoir un vin riche à déguster, modernisé dans sa présentation, rajeuni et mais qui reste un Champagne, un vin unique !

 

Photo Pascal Prudhomme lancement Castelnau Paris 24 avril 2017 © refletsactuels.fr

Soyez le premier à commenter "CASTELNAU: un nouveau siècle d’audace et de sérénité pour un grand vin"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*