« Mille et un Noëls » Tapis rouge pour les crèches du monde

Il aura fallu à l’organisateur mobiliser une quinzaine de personnes sur 10 jours pour installer les mille crèches de l’exposition proposée au Palais du Tau.

Bitetto 3_crPatrick Leveaux est un enchanteur. Ce citoyen belge a constitué autour de lui une équipe de chasseurs de crèches qui sillonnent la planète à la recherche des meilleurs artisans, en passant aussi par les villages de Provence où ils repèrent les santonniers les plus respectueux des traditions populaires. Il a pour habitude d’acheter leurs créations, de les mettre en scène et d’en partager la contemplation avec le plus large public. Car, si elles participent à la magie de Noël, ces représentations de la Nativité sont d’abord à ses yeux des œuvres d’art qui traduisent un tour de main, une culture, une croyance. Partenaire de Reims Destination Noël depuis huit ans, il propose chaque année dans les salles majestueuses du Palais du Tau une exposition centrée sur un pays ou une région : le Pérou, la Pologne, la Provence, la Russie, l’Italie, la Forêt Noire. Pour ce Noël-ci, Patrick Leveaux a conçu un projet plus ambitieux encore : présenter des crèches remarquables provenant du monde entier.

Première fois en France

Grâce à son réseau, il est entré en contact avec un particulier d’origine flamande qui a consacré 30 ans de sa vie extraprofessionnelle à réunir des pièces uniques, acquises en tous points du globe (Costa Rica, Brésil, Mexique, Argentine, Pérou, Salvador, Sénégal, Côte d’Ivoire, Congo, Japon, Vietnam, Chine), chacune étant porteuse d’une histoire qu’il peut raconter des heures durant sans tarir. « Nous avons la chance qu’il ait accepté de mettre à notre disposition cette collection privée inestimable, qui est exposée pour la première fois en France. » A proximité de cet ensemble, Patrick Leveaux a eu l’idée de mettre en place par contraste une crèche bavaroise grandeur nature de style baroque, comprenant des personnages richement parés (la sainte Famille, les bergers, le cortège des rois mages…) et quelques animaux stylisés inattendus, comme la girafe et le chameau. Une autre crèche gigantesque porte la marque de Bitteto, un petit village médiéval italien, où les amateurs sont si nombreux qu’ils ont créé un club et même un musée. Avec une patience de moine, une quinzaine d’habitants ont réalisé une maquette de 2 mètres sur 2 de leur cathédrale gothique du XIVe siècle, puis réussi en moins d’un an le défi de reproduire autour de l’édifice, sur 25 m2, le centre historique du village qui sert de chaleureux décor aux personnages en costume de la crèche.

Sapins et ambiance musicale

La Provence est également à l’honneur dans ce tour du monde enchanteur avec une crèche paysagère géante animée par 200 santons et automates. Celle-ci a été créée pour le 75ème anniversaire de l’apparition de la Vierge à Banneux, dans les Ardennes belges. Le soin avec lequel les crèches ont été sélectionnées se retrouve dans la scénographie de l’exposition. Comme à l’habitude, les sapins élancés et couverts de guirlandes lumineuses accueillent le visiteur dans le hall d’entrée du Palais du Tau et l’accompagnent de salle en salle, et en particulier dans la grande salle basse où ils encadrent une série de crèches miniatures. L’organisateur déroule le tapis rouge dans la longue salle du Tau pour mettre en valeur la crèche baroque et une soixantaine d’autres nativités. Chaque plateau est illustré d’un court texte sur les traditions de Noël dans le pays représenté. Enfin, un fond musical met les visiteurs dans les meilleures conditions pour apprécier le spectacle.

« Mille et un Noëls » – Palais du Tau – tous les jours de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 (sauf les lundis, le 25 décembre et le 1er janvier) – le dimanche de 9h30 à 17h30 – jusqu’au 17 janvier 2010.

Soyez le premier à commenter "« Mille et un Noëls » Tapis rouge pour les crèches du monde"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*