Reims: Symphonie en noir et blanc pour les Flâneries

A l’occasion de leur 21e édition, les Flâneries Musicales offrent à Alain Hatat l’occasion de présenter  une série de photographies réalisées en noir et banc et centrées sur les lieux patrimoniaux ou sur les espaces publics de la ville de Reims fréquentés par le festival.
C’est pour l’artiste et les organisateurs une façon de rendre un hommage au public et aux nombreuses personnes qui s’investissent de multiples façons dans ce domaine culturel à Reims. 28 personnalités du monde de la musique, reconnus ou en devenir, ont accepté de jouer le jeu en toute simplicité en venant retrouver le photographe et poser dans un lieu de concert. Résultat, une série d’ instantanés associant architecture et portrait.  « Une autre façon de découvrir les Flâneries » comme le souligne Alain Hatat qui aura le privilège de présenter son exposition grand format installée entre les piliers de la prestigieuse salle basse du cryptoportique, à l’occasion de l’inauguration, le 21 juin, de la nouvelle scène construite dans cet espace de la place du Forum. D’autres lieux accueillent une version, chacune différente, de l’exposition: la FNAC, les médiathèques Croix-Rouge et de Cormontreuil et la maison du Département.

Soyez le premier à commenter "Reims: Symphonie en noir et blanc pour les Flâneries"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*