9 oct 2010-Champagne: Le CIVC veille

Unilever, l’un des géants mondiaux de l’agro-alimentaire et des cosmétiques a été condamné vendredi à La Haye à retirer de la vente ses shampooings « Andrélon Champagne ». « Le nom Champagne est une appellation d’origine protégée dont Unilever a violé les droits », indique le tribunal de La Haye, qui avait été saisi par le Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC).  Unilever se voit interdit de poursuivre la vente et la promotion du shampooing « Andrélon Champagne », sous peine d’une amende de 5.000 euros par jour au CIVC, pour une amende totale de 500.000 euros au maximum.

Le CIVC a, parmi ses principales missions, la protection de l’appellation Champagne. Il exerce sa mission de façon préventive avec des programmes d’information institutionnelle et des programmes pédagogiques destinés à rappeler sans cesse « qu’il n’est Champagne que de la Champagne », mais aussi, de façon contentieuse, pour faire condamner tous ceux qui détourneraient  » la notoriété et l’identité de l’ appellation Champagne.

Au début des années 1990, le CIVC avait ainsi obtenu, contre les Parfums Yves Saint-Laurent, l’interdiction de poursuivre la commercialisation d’un parfum  » Champagne » dont le flacon utilisait, sans équivoque, le bouchon des vins de Champagne avec une plaque et un muselet.  Selon la Cour, « en adoptant le nom Champagne pour le lancement d’un nouveau parfum de luxe, en choisissant une présentation rappelant le bouchon caractéristique des bouteilles de ce vin et en utilisant dans les arguments promotionnels l’image et les sensations gustatives de joie et de fête qu’il évoque, la société Yves Saint-Laurent a voulu créer un effet attractif emprunté au prestige de l’appellation Champagne ; … de ce seul fait, elle a, par un procédé d’agissements parasitaires, détourné la notoriété dont seuls les acteurs et négociants en Champagne peuvent se prévaloir pour commercialiser le vin ayant droit à cette appellation« .

Pour mener à bien cette mission de prévention et de protection, le comité interprofessionnel du vin de Champagne utilise ses  13 bureaux établis dans les principaux marchés export qui conduisent des actions adaptées à ces marchés.

Le lancement du shampoing  » Andrélon Champagne » par Unilever peut surprendre en raison de la position constante du CIVC dans ce domaine. Quelque 340.000 bouteilles d' »Andrélon Champagne » auraient été produites à l’occasion du 70è anniversaire de la marque de shampooings Andrélon, selon un porte-parole d’Unilever, cité par l’agence de presse ANP. La campagne publicitaire du shampooing montrait notamment dans une publicité montrant une bouteille de shampooing dans un seau à champagne.

Soyez le premier à commenter "9 oct 2010-Champagne: Le CIVC veille"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*