800 ans de la Cathédrale de Reims: le programme

Avec l’inauguration du Tramway, ce sera le temps fort de l’année à Reims. La Cathédrale fête ses 800 ans et la Ville veut un programme à la hauteur de l’évènement. Adeline Hazan entourée de personnalités parmi lesquelles Bernard Poret , Président des Amis de la Cathédrale et du Père Jean-Marie Guerlin, Curé des lieux, a présenté le programme détaillé hier à l’ Hôtel de Ville.

Le cycle de festivités débutera le 6 mai pour s’achever le 23 octobre. On retiendra trois moments marquants.

  • La venue d’une araignée géante. Celle qui a déjà fait couler beaucoup d’encre arrivera dans la Cité des Sacres la veille de l’inauguration du tramway et restera trois semaines sur le Parvis de la Cathédrale. Il s’agira de sa première apparition en France.
  • La mise en lumière de la Cathédrale. Le spectacle baptisé « Rêve de couleurs » utilise la technique très avancée de la polychromie dynamique haute définition. Il donnera l’occasion aux spectateurs de retrouver les couleurs d’origine de la statuaire dans les moindres détails .
  • A partir du 14 mai, la mise en place d’une cage à écureuil. En partenariat avec la fédération du Batîment, c’est un hommage aux Bâtisseurs puisque cette cage, système de levage médiéval, était utilisée  pour aider les ouvriers sur le chantier de la cathédrale.

Concerts, expositions et conférences complètent ce programme auquel particpe l’ Etat. Celui-ci a commandé 6 vitraux à Imi Knoebel.  C’est la première commande pour la Cathédrale de Reims depuis celle passée à Brigitte Simon voici 36 ans.

Les Amis de la Cathédrale ont souhaité intégré aux programmes deux  hommages. L’un à Henri Deneux. C’est lui qui fût le « second »  Bâtisseur de la Cathédrale anéantie par la 1ère guerre mondiale. Il y consacrera une grande partie de sa vie. Les Rémois lui en seront peu reconnaissants puisque lors de ses obsèques, seuls 50 d’entre eux, comme l’a rappellé Bernard Poret, étaient présents. La Ville l’associera désormais à l’oeuvre de sa vie en baptisant de son nom le jardin du chevet . Le second hommage sera rendu à Guillaume de Machault, l’un des plus prolifiques compositeurs de musique médiévale.

Enfin, dans ce « haut lieu spirituel chargé d’histoire » ( Sacre des Rois, Réconciliation franco-allemande en présence de Charles de Gaulle et Konrad Adenauer, Visite de Jean-Paul II), la dimension religieuse de l’évènement ne sera pas oublié.  Le 15 mai, le Nonce Apostolique, représentant du Pape, célèbrera la messe avec les évêques de la Région.

Soyez le premier à commenter "800 ans de la Cathédrale de Reims: le programme"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*