Foire de Châlons-en-Champagne : l’année des défis

La 65ème Foire de Châlons-en-Champagne ouvrira ses portes le 26 août . Le Député-Maire de Châlons et les organisateurs en ont présenté, ce matin, les enjeux.
Cette édition se déroulera dans des conditions particulières. Ce 65ème anniversaire correspond en effet avec la dernière foire dans l’actuel Parc des expositions. Bruno Bourg-Broc a rappelé l’engagement pris de mettre à disposition de l’UCIA le nouveau lieu pour la foire 2012.
Pour cette année, François Levy, le co-président de l’UCIA, indique les défis à relever. En premier lieu, la configuration particulière du site « en pleine mutation ». Les travaux de construction s’arrêteront du 8 août au 20 septembre, pour permettre le bon déroulement de la foire. Le nouveau Hall 3 accueillera déjà des exposants. Après le dernier concert, le vieux bâtiment sera détruit. L’autre défi tient à la météo que nous connaissons en ce moment. Traditionnellement située entre les moissons et les vendanges, la Foire 2011 devrait se situer après des moissons délicates et une vendange très précoce.
Le plateau d’artistes devrait permettre aisément de relever ces défis. Bruno Forget, l’homme-orchestre de la foire de Châlons, qui fêtera ses vingt ans à la tête du navire pour l’inauguration du nouveau Parc, a présenté le concept de « Foire en scène » qui est adopté dès cette année et dont la communication dépassera les seules frontières marnaises. 11 concerts gratuits seront offerts au public. Des BB Brunes, en ouverture, à Ben l’Oncle Soul pour le concert de clotûre – une innovation- en passant par Serge Lama, Cali, Matt Pokora, Zaz , Gaëtan Roussel, Jean-Louis Aubert, Bernard Lavilliers et Yannick Noah, concert parrainé par la Ville, tous les genres sont représentés .
Mais, Bruno Forget a tenu à rappeler le rôle évènementiel et social de cette foire. De nombreux évènements à l’initiative des exposants s’y déroulent -147 dénombrés l’an dernier – . des produits sont lancés, des liens se tissent. C’est cet ensemble très particulier qui en fait la réussite alors qu’un peu partout les foires sont en difficulté.

La foire s’ouvrira donc le 26 août mais, impossible de savoir ce matin qui coupera le ruban.

Quant à la DSP qui désignera le gestionnaire du futur Parc, « nous négocions » a simplement commenté Bruno Bourg-Broc. « C’est un dossier complexe », a complété le co-président de l’UCIA, dont la structure est engagée dans le groupement candidat aux côtés de la société VEGA. Promesse a été faite que le calendrier initial serait tenu.

Soyez le premier à commenter "Foire de Châlons-en-Champagne : l’année des défis"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*