Les bonnes notes des Flâneries de Reims

flaneries-musicales-de-reims-2012Jean-Louis Henry, Président des Flaneries entouré de l'équipe au complet du Festival

32729 spectateurs en hausse de 9%, 1150 artistes, 46 concerts, un résultat financier qui permettra de résorber le déficit plus vite que prévu, l’équipe dirigeante des Flâneries était, ce mardi, manifestement, heureuse de présenter le bilan de l’ été.

flaneries-musicales-de-reims-2012

Eté 2012: Jean-Louis Henry, Président des Flaneries et J.P Collard entourés de l’équipe au complet du Festival

Oubliée l’édition 2011, sa programmation hasardeuse, son trou financier. Les Flâneries musicales de Reims sont à nouveau sur les rails. En quelques mois, Jean-Louis Henry, le Président et Jean-Philippe Collard, le nouveau Directeur artistique, ont su redonner du souffle à ce festival, démontrant aussi au passage que les rémois y sont très attachés.

Même la Ville, par son adjoint à la culture, s’est réjoui de ce bilan. « Bravo », a dit Serge Pugeault, allant même jusqu’à imaginer « de dupliquer ce bilan à d’autres structures ! ». Si la Ville est le principal soutien financier des Flâneries avec 1,2 millions €, les mécènes jouent eux aussi un rôle conséquent avec près d’un quart du budget global. C’est l’une des meilleures performances en France en matière de financement privé d’un festival et, dans un contexte économique difficile, l’apport des entreprises est même en augmentation.

Avant le rendez-vous de juin 2013, le public rémois pourra retrouver les Flâneries associées à l’Opéra de Reims le 27 novembre pour MONTEVERDI-PIAZZOLLA un spectacle co-produit avec le Festival d’Ambronay où les musiciens alternent entre instrument baroque et moderne pour interpréter les plus belles pages de Piazzolla (Milonga del Angel, Ballada para un loco,…) et de Monteverdi (Lamento della ninfa, l’Orfeo,…).Les Flâneries feront aussi une incursion, la première, dans Reims Scènes d’Europe en décembre. Autant de rendez-vous qui préfigurent l’inscription plus durable des Flâneries dans l’année rémoise.

Pour la saison 2013, Jean-Philippe COLLARD travaille sur trois axes: l’ élargissement des lieux de concerts à d’autres communes de Reims Métropole version Janvier 2013, une plus grande association du Conservatoire Régional de Musique pour lequel les Flâneries doivent être un véritable tremplin et enfin une plus grande visibilité des Flâneries dans la ville.

Lever de rideau le 20 juin. Le concert pique-nique s’installe sur le 3ème samedi de juillet.

Soyez le premier à commenter "Les bonnes notes des Flâneries de Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*