Colbert : de la caserne à la villa

Colbert, né à Reims  dans une famille de marchands et banquiers champenois, fut un des principaux ministres de Louis XIV. Contrôleur général des finances de 1665 à 1683 et secrétaire d’Etat de la Marine, il n’aura de cesse de donner une indépendance économique et financière à la France. Depuis toujours, les rémois  s’enorgueillissent  de la naissance de ce grand homme dans leur ville. Une rue, un square, un lycée et bien sûr une caserne portent son nom.

Boulevard de la Paix, la caserne Colbert, construite à partir de 1853 par l’architecte rémois Narcisse Brunette sur les anciens remparts, fut la première grande caserne de Reims. Détruite pendant la Première Guerre mondiale, elle fut reconstruite. Elle abrita jusqu’en 1992 la fanfare du 1er groupe de chasseurs et le bureau mobilisation du bataillon dérivé du 41e groupe de chasseurs.

Ce vendredi soir, la Caserne, vide depuis plusieurs années, va revivre sous l’ impulsion de l’ Effort Rémois associé sur ce grand projet à un investisseur privé de Reims, Henri Berdin et au Crédit Agricole du Nord-Est pour la partie financière. Le nom de Colbert y restera associé, comme une passerelle entre le passé et le futur de ce quartier. « Villa Colbert »  a été conçu par l’architecte rémois Jean-Michel  Jacquet .  Il s’agit d’un projet alliant la réhabilitation de la caserne historique à la construction d’immeubles neufs. Au total, ce sont 137 logements qui seront construits. Des bureaux, des commerces de proximité, des cabinets médicaux compléteront l’ensemble autour d’un jardin à la française. Sur la partie droite, le long de la Place Jamot,  Plurial construira son nouveau siège social.

Pendant la durée des travaux, les murs bleus de la Caserne Colbert serviront de lieu d’exposition. 130 panneaux alignés sur près de 200 mètres raconteront en images une partie de l’évolution urbaine de la cité des sacres du XIXe siècle jusqu’aux projets Reims 2020 en passant par les années 1960. L’exposition « Reims 1850-2012, images d’une évolution urbaine »  , essentiellement composée de photos issues du travail de reimsavant.com et des images Reims 2020  de Reims Métropole, a été conçue par l’agence rémoise LD Com.

 

1 Commentaire(s) a propos du sujet: "Colbert : de la caserne à la villa"

  1. Bonjour, vous pourriez précisé que l’expo « Reims 1850-2012, images d’une évolution urbaine » est essentiellement composée de photos issues du travail de reimsavant.com et des images de reims métropole ! L’agence LD com n’est responsable que de la mise en forme. Cela ne coute rien et en ferai un bien plus bel article, avec de vraies informations.
    à bon entendeur…

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*