Week-end d’opéra à Reims

L’Opéra de Reims présente ce week-end l’opéra en trois actes écrit et composé par Alban Berg Wozzeck dans la version de John Réa réorchestrée en 1995 pour vingt et un instrumentistes.

Wozzeck-510
Wozzeck est un militaire sans grade soumis aux ordres de son capitaine et aux expériences scientifiques du Docteur. Sa seule raison de vivre semble être Marie, femme avec lequel il a eu un enfant sans être marié. Wozzeck est un jeune homme perturbé, pauvre et sujet aux hallucinations. Quand il comprend que Marie se détourne de lui et s’éprend du Tambour-Major, il en perd la raison jusqu’à la tuer et se noyer. Wozzeck est l’anti-héros soumis aux affres d’une classe dirigeante exempte de toute moralité mais dominant avec mépris voire sadisme les moins fortunés.

Wozzeck de Berg s’inspire d’un drame véridique survenu en 1821 à Leipzig : à l’origine, le soldat Wozzeck est décapité pour avoir poignardé sa maîtresse, en août 1824. Avant de mourir en 1837, Georges Büchner rédige sa pièce que Berg découvre en mai 1914 à Vienne. Après trois années de travail, le compositeur parachève son œuvre, de 1917 à 1922. L’opéra intégral sera créé en 1925 à Berlin.

Il s’inscrit dans le mouvement expressionniste du début du XXème siècle inspiré de la psychanalyse naissante et du symbolisme qui projette une image très noire de l’époque.  A ce  mouvement qui touche tous les domaines artistiques, on rattache souvent les œuvres de Kafka ou plus tard les films de Fritz Lang.

Les représentations du chef-d’œuvre de Berg sont rares car la partition exige un orchestre dont les dimensions sont incompatibles avec la plupart des Opéras.  John Réa a réorchestré en 1995 l’opéra pour 21 musiciens qui se partagent les parties d’un orchestre qui devrait être colossal.

L’Opéra de Reims coproduit cette version, mise en scène par Mireille Larroche, avec les Opéras d’Avignon, de Limoges, de Rouen.

Wozzeck
vendredi 8 février à 20h 30
dimanche 10 février 14h 30
www.operadereims.com

Soyez le premier à commenter "Week-end d’opéra à Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*