L’avenir est dans le pré

Le titre de cette campagne, qui sera lancée au salon de l’agriculture lors de la journée du Conseil régional, le jeudi 28 février prochain, vous rappellera certainement quelque chose, mais en Champagne- Ardenne, c’est « l’avenir qui est dans le pré ! ».  Le Conseil régional, les Chambres d’agriculture, Interbev, les Jeunes agriculteurs et l’Etat, ont décidé de s’unir pour « redorer le blason » du métier d’éleveur et ce, au travers d’une campagne de communication.

avenirestdanslepre-510-200Cette campagne s’adresse principalement aux jeunes dès 13 ans et à leur famille. Son objectif est de donner une image positive de cette profession et d’inciter les jeunes champardennais à s’orienter vers le métier d’éleveur bovin qui rencontre des difficultés de recrutement et souffre d’un déficit d’image aux yeux du grand public. Elle sera déclinée au travers d’une campagne média sur le web et à la radio, d’affiches diffusées auprès des établissements d’enseignement et des relais d’informations.

Un site internet « lavenirestdanslepre.fr » va être ouvert et on pourra y découvrir des vidéos « décalées » dans lesquelles un jeune acteur  dénonce les préjugés sur les éleveurs bovins et le monde agricole au sens large. Le tout sur le ton de l’humour et avec un langage dans lequel les jeunes s’identifieront . Ils pourront ainsi se rendre compte que leurs centres d’intérêt peuvent coller aux facettes du métier : travailler en extérieur, être son propre patron, gérer son élevage avec des équipements modernes et techniques, et surtout avoir une vie sociale, contrairement aux idées reçues.

Communiquer et donner une image positive du métier d’éleveur est un des volets du contrat de filières que le Conseil régional a signé le 8 septembre dernier avec les éleveurs bovins lait et viande. Ce contrat vise à renforcer ces filières en fixant les priorités et les actions à mettre en oeuvre. Elles représentent 6 900 agriculteurs et 1 000 salariés d’exploitation en Champagne-Ardenne.

Soyez le premier à commenter "L’avenir est dans le pré"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*