La Commune Libre du Boulingrin tire la sonnette

Ce qui aurait pu passer pour une belle et sympathique farce n’en est plus une !  La Commune Libre du Boulingrin à Reims devient une affaire sérieuse et tire la sonnette d’alarme.

boulingrin-pierrelonguet-510

Le maire, Pierre Longuet, flanqué de son premier adjoint Christophe Mertès, a convoqué, à la champenoise, les médias pour parler de la situation. Si la truculence était toujours de mise, le ton était grave. Le fonctionnement des Halles est une catastrophe !  Aux dires de l’ « élu » , 30 marchands sur les 120 de l’ouverture ont déjà quitté les lieux, ceux qui restent ne s’entendent pas entre eux, le mercredi ne marche pas du tout et le vendredi  « pas beaucoup plus », les prix sur le marché sont trop élevés, les projets culturels ou sportifs qui auraient pu animer le lieu ne verront finalement pas le jour pour des raisons techniques, une procédure judiciaire en cours pour les verrières. ..Dans le cadre de leurs relations diplomatiques,  la situation a été exposée à  la Maire de Reims Adeline Hazan et la Commune Libre se veut désormais une force de proposition.

Certes le quartier se redessine avec les prochaines ouvertures de restaurants mais il en faudra plus. Pierre Longuet prêche, et ce n’est pas d’hier, pour un grand « temple de l’agro-alimentaire » en citant des marques emblématiques, Fossier et Clovis, qui seraient présentes. Pourquoi ne pas aussi étudier une ouverture permanente dont ne souffriraient pas obligatoirement pas les marchés de quartier ?
Toutes ces pistes, et bien d’autres, seront certainement évoquées lors de la table-ronde qui devrait se tenir le 9 octobre en la mairie de la Commune Libre, située dans le territoire annexé du Cercle Colbert rue Noël. En attendant place quand même à la fête à l’occasion, pour commencer , de la pose le 12 mai d’une plaque commémorative dédiée à Emile Maigrot  et Eugène Freyssinet, bâtisseurs des halles Boulingrin qui sera suivie d’ un grand pique‐nique citoyen puis, le 14 juillet d’une garden-party dans la mairie de la Commune Libre !

 

 

 

1 Commentaire(s) a propos du sujet: "La Commune Libre du Boulingrin tire la sonnette"

  1. En etant trop gourmand pour le prix des places, les plus modestes commencent à fuir.
    Ce qui devait s’avérer une idée juteuse finit en cacophonie…
    La ville ecoute-t-elle les plus modestes et leurs revendications souvent justifiées ?
    A mediter….

    P.S. Le webmaster pourrait il augmenter le temps pour ecrire nos posts. Voir soudain tout s’effacer est rageant et penible ! Merci.

    Marie51

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*