Le printemps de la Grande Rose

Des ans, et surtout de la folie humaine, l’on n’a cessé, sur la Cathédrale de Reims, de « réparer l’irréparable outrage ». Une dernière étape portera sur la rénovation de l’étage de la Grande Rose.

granderose-510Lionel Dubois, Architecte en chef des Monuments Historiques, en charge de ce prestigieux bâtiment, a présenté, ce mercredi, les travaux qui permettront la dernière phase de restauration de la façade occidentale. Les premiers échafaudages seront posés avant la fin de l’année 2013. Les travaux s’étaleront sur 28 mois. Le Ministère de la Culture y consacrera un budget total de 3.43 Millions € auquel viendra s’ajouter 1 million € des Mécènes et donateurs sollicités par la Société des Amis de la Cathédrale.  Parmi eux, les parlementaires, Catherine Vautrin et Arnaud Robinet qui puiseront dans leur réserve parlementaire à hauteur de 200 000 €.

Si l’engagement de l’état est fort, celui du secteur privé, en cette période économique difficile, ne l’est pas moins. Bernard Poret, qui préside les Amis de la Cathédrale, a tenu à le souligner en remerciant notamment les mécènes qui contribuent à hauteur d’un tiers du budget.

Une fois les échafaudages installés, les travaux débuteront. Ils comportent trois séquences : La restauration du tympan, la restauration des voussures et la restauration des vitraux. Pour chacune, et après avis des experts du comité scientifique, différents parti-pris ont été retenus. Tous concourent à « redonner toute sa lisibilité à la façade en grande partie perdue après l’incendie de 1914, tout en conservant la trace visible mais adoucie des conséquences du sinistre ». C’est ainsi que le tympan sera entièrement restauré dans l’état d’avant 1914 alors que les sculptures des voussures, totalement détruites, ne seront pas remplacées. Quant aux vitraux, largement restaurés par l’atelier Simon-Marq à partir de 1918, ils seront doublés par un verre moderne, technique utilisée sur la Sainte-Chapelle et à Chartres et qui assure la préservation sur le long terme.

Soyez le premier à commenter "Le printemps de la Grande Rose"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*