Flâneries: les mélodies du bonheur

17 000 spectateurs: Les Flâneries Musicales de Reims ont battu hier soir le record de fréquentation du traditionnel concert pique-nique.

PIQUENIQUE2013-510_cr
Jean-Louis Henry, Jean-Philippe Collard et leurs équipes peuvent être fiers du succès de cette soirée d’exception.

Certes le beau temps, avec une absence totale de risque d’orage, constitue un facteur important dans l’organisation mais à 17 000 – loin, très loin des 10/12000 spectateurs habituels – on peut dire que le pari de la musique classique populaire est une très grande réussite.

Il y avait longtemps que l’ on avait plus vu les « pique-niqueurs » écoutaient avec autant de bonheur le programme musical qui leur était proposé. Il faut dire qu’avec Carmen de Bizet, le Boléro de Ravel, le Trouvère de Verdi et bien d’autres airs aussi célèbres d’opéra, l’ Orchestre National de Lorraine et le Choeur Nicolas de Grigny ont offert des moments musicaux magiques. Une interprétation servie par une sonorisation d’une qualité exceptionnelle.

Le feu d’artifice a clôturé cette soirée au Parc de Champagne en apothéose.

Hier soir, et d’une façon plus générale avec cette édition 2013, les Flâneries ont démontré, de façon brillantissime, que le pari du redressement financier et des choix artistiques nouveaux était gagné. Elles se sont inscrites, et pour très longtemps, dans l’esprit et le cœur des Rémois. Elles constituent aussi désormais un atout culturel et touristique incontournable pour la Cité des Sacres.

 

Soyez le premier à commenter "Flâneries: les mélodies du bonheur"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*