MEDEF : L’union avant les élections.

©REFLETSACTUELS.FR

Le 5 septembre, les grands électeurs du MEDEF de Champagne-Ardenne éliront leur Président.  Le 2 août, trois candidats s’étaient présentés : André Deslypper, Président du MEDEF Marne, Joseph Puzo  PDG d’ Axon’ Cable à Montmirail et Benoit Deboos, Président du Medef de la Haute-Marne depuis 2009, tous deux membres de la branche métallurgie de l’organisation patronale. Depuis ce matin, ils ne sont plus que deux.

©REFLETSACTUELS.FR

Joseph Puzo et André Deslypper  ©REFLETSACTUELS.FR

André Deslypper, ancien DG du groupe de cliniques privées Courlancy à Reims, a décidé de se retirer de la course et de soutenir Joseph Puzo. L’information a été confirmée au cours d’une conférence de presse qu’ils ont animé tous deux.

Pour André Deslypper, se retirer devant la candidature de Joseph Puzo est une évidence au regard du poids de celui-ci dans l’économie régionale mais aussi dans un souci d’unité comme en on montrait l’exemple récemment les candidats à la succession de Laurence Parisot au niveau national.

Désormais donc l’élection du patron des patrons champardennais se jouera à deux et en un seul tour à moins que l’appel au rassemblement soit entendu, avant le scrutin, par le candidat haut-marnais.

Joseph Puzo , s’il est élu, entend faire contribuer le MEDEF au rebond de l’économie régionale. « La Champagne-Ardenne a une image d’excellence dans le monde entier, et pas seulement grâce au Champagne. Il faut que les PME montent en gamme avec des produits encore plus innovants . C’est la clé de la pérennité des entreprises et des emplois ». Une recette qu’il a appliqué avec brio à Montmirail.  Axon’cable, qu’il dirige,  emploie plus de 1700 salariés et exporte dans le monde entier des produits de très haute technicité.  Spécialiste de l’interconnectique pour l’électronique de pointe, l’entreprise du sud-marnais compte parmi ses clients AIRBUS et la NASA l’agence spatiale américaine.

Joseph Puzo, qui connaît depuis plus de trente ans le nouveau patron du MEDEF, Pierre Gattaz, pense être, à ce jour, un peu mieux placé pour l’emporter mais il reste très prudent.

Résultat le 5 septembre en fin d’après-midi

Soyez le premier à commenter "MEDEF : L’union avant les élections."

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*