Reims: des sous pour les soins

Le Groupe de cliniques privées Courlancy de Reims vient de boucler le financement du projet de création d’un nouveau site à Bezannes.

COURLANCY122013510_cr
ICADE Santé, Filiale de la Caisse des Dépôts , financera à hauteur de 100 millions € le projet sur un total d’environ 140 millions. Le reste étant assuré par l’actionnariat médical.

Jean-Louis Desphieux, le Président du Groupe, a ainsi pu donner le calendrier de ce chantier, l’un des plus importants depuis la construction du tramway sur l’agglomération de Reims. C’est aussi actuellement le plus gros dossier privé en France dans ce domaine.

Dans les 6 mois devraient être terminées toutes les études préparatoires. Suivront alors le dossier de permis de construire et les appels d’offre. Les travaux devraient commencer en 2015. L’équipement serait mis en service en 2018.

Le projet, lui-même, a évolué. Le transfert total a été abandonné. Le site de Courlancy va, en effet, être maintenu avec un pôle orthopédique et un pôle ophtalmologique. Les Bleuets seront soit fermés soit transformés en centre intergénérationnel. Enfin, Saint-André sera vendu.

Jean-Louis Desphieux a tenu aussi à dire l’importance de ce projet pour l’économie locale et régionale. Le nouveau site de Bezannes sera, selon lui, l’une deux ou trois plus grosses cliniques privées de France . Près de 2000 personnes y travailleront.  « le TGV a été prépondérant dans notre choix ». Le Groupe Courlancy entend, en effet, capter la population de l’est parisien qui, avec Bezannes, peut accéder plus rapidement à un centre de soins de très haut niveau.

C’est aussi un très bonne nouvelle pour cette zone de la gare TGV dont le développement devrait désormais s’accélérer.

Soyez le premier à commenter "Reims: des sous pour les soins"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*