Complexe sportif de Reims: A.Robinet choisit la SERNAM

Le complexe aqualudique, sportif et polyvalent de Reims verra le jour sur le site de la SERNAM

sernamlaon
Arnaud Robinet a officialisé ce jeudi le choix du site de la SERNAM, à l’entrée de l’avenue de Laon pour la construction de ce complexe qui remplacera le Nautilud de la Chaussée Bocquaine.

C’est aux portes du centre-ville, à quelques centaines de mètres du quartier du Boulingrin, que le complexe aqualudique, sportif et polyvalent de Reims verra le jour.

Le député-Maire se fixe un double objectif: remplacer, bien sûr, le Nautilud fermé en octobre 2013 et dont le conseil municipal a voté, en début de semaine, la destruction et, d’autre part,créer  un véritable « centre de vie, tourné vers le loisir » aux portes du centre-ville et en entrée du faubourg Laon-Zola aujourd’hui sinistré.

Cette friche de 7 ha est l’ancien site du transport ferroviaire de marchandises.  Abandonné depuis près de 8 ans, le site a fait l’ objet de nombreux projets dont le plus récent était le transfert d’une enseigne de la grande distribution, la création d’un centre commercial et la construction d’un hôtel. A l’exception de l’enseigne de distribution dont il ne veut pas, Arnaud Robinet n’a pas d’objection sur l’étude d’ autres pistes « tournées elles aussi vers les loisirs, la détente ou le tourisme » en accompagnement du nouveau complexe. Une chose est sûre, le Maire veut aller vite. 4 ans c’est le délai indiqué.

Lors de la dernière campagne électorale, le tandem A.Robinet-C.Vautrin a toujours déclaré que ce projet serait le projet majeur d’un premier mandat. Cette annonce, qui était attendue, s’inscrit aussi dans le schéma plus large d’ un «central-park» à la rémoise du canal  et de sa coulée verte au Boulingrin promis en mars dernier.

Le complexe comprendra sur une superficie totale de 2.5 ha une piscine, une fosse de plongée, une partie ludique et une patinoire, et il sera polyvalent, pouvant accueillir de grands événements.

Un marché public pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage a ainsi déjà été lancé pour les études préalables, dont les premiers résultats seront connus d’ici à septembre 2014. D’ici là, la Ville avancera sur le devenir du site de la SERNAM avec les acteurs concernés : RFF, la SNCF et les promoteurs. La prochaine réunion est d’ailleurs fixée dans un mois : les acteurs du dossier se pencheront alors sur le plan-masse du site.

 

Soyez le premier à commenter "Complexe sportif de Reims: A.Robinet choisit la SERNAM"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*