Elektricity : avant d’éteindre la lumière

C’est déjà la cinquième année consécutive que le festival prend ses quartiers au pied des tours jumelles de la Cathédrale de Reims. Elektricity a décidé de faire les choses en grand pour ce week-end de clôture

elektricity510_cr
Ce vendredi avec la venue de London Grammar, de Christine & the Queens et d’Alb puis avec Brodinski, l’enfant terrible de la famille musicale rémoise samedi soir.

London Grammar n’est plus un projet musical mais bien un phénomène planétaire, à l’image de Portishead ou Massive Attack en leur temps. Christine & the Queens, c’est la sensation made in France de l’année. Alb poursuit la grande lignée des rémois Yuksek, Brodinski, The Shoes, ou encore the Bewitched Hands

Brodinski assurera la programmation de la dernière soirée,samedi

Renseignements: elektricityfestival.fr

Soyez le premier à commenter "Elektricity : avant d’éteindre la lumière"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*