70 ans: Reims fête la victoire de la Liberté

7 mai 1945 2h41: au sein du quartier général du commandement suprême des forces alliés installé dans le collège technique de la ville, le Général Jodl  signe l’acte de reddition de l’armée allemande, au nom du Haut Commandement allemand mettant un terme à la seconde guerre mondiale en Europe. Reims, qui, devient ainsi synonyme de retour à la paix,  fête ce 70ème anniversaire tout le week-end.

70ans-510_crtxtLa journée de jeudi – 1er jour de ces commémorations – commencera à 7 heures 30 à l’American Memorial Hospital. A cette occasion, le Centre Hospitalier Universitaire de Reims et l’Association des amis de  l’American Memorial Hospital dévoileront une plaque commémorative, en présence de Son Excellence Madame Jane D. Hartley, Ambassadeur des Etats-Unis en France.

Puis à 10 heures, une cérémonie se déroulera en présence des représentants officiels des pays alliés, d’anciens résistants et déportés et d’Helen Patton, fille du Général, tous entourés des enfants de la ville de Reims. Le gouvernement français sera représenté par Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire. 65 choristes des choeurs Nicolas de Grigny accompagneront cet hommage.

A 18 heures au Parc de Champagne sera inauguré le camp reconstitué des GI américains avant un grand défilé de la Victoire, du parc à la Place de la République, avec véhicules d’époque et 220 figurants. Sur le parcours seront distribués des chewing-gums, symbole des Etats Unis des années 40, des drapeaux et une édition spéciale du quotidien régional, L’Union, né de la résistance .

A 21 heures 35, un « son et lumières » monumental commenté par la voix française de l’acteur Morgan Freeman sera projeté sur le monument aux morts avant un grand bal populaire du Big Band de l’Armée de l’Air sur des airs de jazz des années 40 aux Halles du Boulingrin.

Les festivités se poursuivront vendredi 8 et samedi 9, jour choisi pour célébrer la « Paix, l’Europe et l’International ». Les délégations des villes jumelées (Salsbourg, Florence, Arlington, Canterbury, Aix la Chapelle et Kutna Hora) seront présentes. A 14 heures 30, à l’Hôtel de Ville se déroulera une table ronde sur la liberté d’expression en présence d’Elie Barnavi, ancien ambassadeur d’Israël en France.

 

 

Soyez le premier à commenter "70 ans: Reims fête la victoire de la Liberté"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*