Reims veut booster la rénovation de l’habitat ancien privé

C’est une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat – OPAH – de grande ampleur qui a été lancée ce lundi par Catherine Vautrin Présidente de Reims Métropole.

Cette opération, qui porte porte sur la période 2015-2018, sera dynamisée par la mutualisation des aides publiques versées par Reims Métropole, l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (Anah) et d’autres partenaires. Elle concerne, sous conditions, des projets de rénovation de logements privés construits depuis plus de 15 ans dans ses 16 communes. Au total 430 logements sont concernés pour un montant global de travaux estimé à 16 M€. Selon le cas, le montant des subventions peut varier de 25 à 95 % du montant HT des travaux. C’est pourquoi, au final, on estime que l’OPAH pourrait globalement contribuer à soutenir l’activité locale du bâtiment à hauteur de 16 M€. cette opération de rénovation s’adresse aux propriétaires occupants éligibles aux aides de l’Anah et aux propriétaires louant ou souhaitant louer leur logement en conventionnant leur loyer aux plafonds « intermédiaire » ou « social » (selon les critères de l’Anah).

Les travaux éligibles, qui doivent être réalisés par des professionnels du bâtiment, sont diversifiés. Ils doivent permettre l’adaptation du logement pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées, des économies d’énergie, l’amélioration de l’habitat insalubre ou très dégradé, ou encore, la rénovation de logements si ces derniers sont destinés à être loués ensuite à prix maîtrisé.

L’association – COMAL.SOLIHA.51 – a été missionnée par Reims Métropole pour accompagner chaque projet de rénovation mené dans le cadre de l’OPAH. Elle apportera des conseils gratuits, depuis le diagnostic jusqu’à la réception des travaux.

Renseignements sur www.reimsmetropole.fr/amelioration_habitat

Soyez le premier à commenter "Reims veut booster la rénovation de l’habitat ancien privé"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*