L’agriculture s’adapte au Grand Est

La Chambre régionale d’Agriculture version Grand Est vient de voir le jour à Châlons-en-Champagne

140 membres ont élu le Président, Jean-Luc PELLETIER, exploitant agricole dans la Meuse, et le Bureau de la nouvelle structure. Les 140 membres sont  issus des trois Chambres régionales d’agriculture initiales (44 pour l’Alsace, 48 pour la Champagne-Ardenne et 48 pour la Lorraine). Le Préfet préfigurateur a énoncé les défis de l’agriculture dans cette nouvelle géographie « ceux du renouvellement des générations, de la compétitivité, de la valeur ajoutée et de l’ancrage territorial ». Le nouveau Présidentveut que la Chambre régionale « incarne demain, auprès des instances régionales (politique et administrative) : la force, l’organisation, le poids économique des quelques 50 000 exploitations agricoles, dans leur diversité et leur richesse, le savoir-faire de 2 040 entreprises de l’agroalimentaire dans des domaines très variés de la transformation, l’engagement de 75 000 exploitants agricoles et salariés, des femmes et des hommes investis dans la production et dans le développement économique de leur territoire »

Jean-Luc PELLETIER s’est attaché à une parfaite représentation territoriale au sein de son Bureau en s’entourant de deux Vice-présidents délégués, un Alsacien et un Champardennais, de huit Vice-présidents parmi lesquels les Présidents des Chambres départementales, d’un 2e membre par département représentant les filières.

A la suite des élections, le budget de la Chambre régionale d’agriculture fusionnée (13 millions €) a été adopté. La Chambre sera officiellement active au 1er janvier 2016 avec 62 collaborateurs, répartis sur trois sites (Châlons, Laxou, Schilttigheim).

 

© Photo: CRA Le Président et ses deux vice-présidents suppléant. D.Dethune

Soyez le premier à commenter "L’agriculture s’adapte au Grand Est"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*