Le champagne de Castelnau fête ses 100 ans

 

Ce jeudi, le CHAMPAGNE DE CASTELNAU invite ses viticulteurs adhérents et ses partenaires à célébrer le centenaire de la marque. A cette occasion, un livre retraçant cette histoire a été édité. Un moment de convivialité et de transition entre deux siècles, entre histoire et avenir.

Il était une fois..

1916: Alors que le monde entre dans la 3ème année du premier conflit mondial….DE CASTELNAU naît à Epernay. Un contexte militaire qui sera l’un des piliers de la marque.

23 septembre 1916: Première trace officielle de la marque. Deux hypothèses pour ce nom qui est celui d’un Général illustre de l’armée française à l’époque. Que ce fut une famille ou un groupe de négociants qui en firent la demande, une chose est sûre, c’est que le militaire de haut rang a bien, et sans hésiter, donné son accord.

Et ce nom aura son importance dans les premières années de la marque sitôt la guerre terminée. Ce nom prestigieux sonne aux oreilles des cercles militaires comme celui du « sauveur de Nancy ». DE CASTELNAU est une légende dont une récente promotion de l’école de Saint-Cyr porte le nom. Les spécialistes expliquent que c’est lui, alors Commandant de la IIe Armée, qui résiste devant Nancy, devient l’adjoint de Joffre au QG à la fin de la même année et propose le nom de Pétain, pour organiser la résistance à Verdun en février 1916. La Lorraine et sa capitale sont d’ailleurs très présentes sur les premiers habillages (croix de Lorraine, chardons et devise de la ville). Le Champagne DE CASTELNAU trouve dans les attachés militaires des Ambassades de France un puissant levier commercial à l’export.

La maison est alors la propriété d’une famille bourguignonne venue en Champagne développer ses affaires. L’une reste très connue encore sur notre territoire puisqu’il s’agit de la distillerie GOYARD, l’autre était dirigée par Joseph GOYARD, homme visionnaire à la tête de plusieurs pépinières de plants de vignes. Une trentaine de personnes travaillait alors dans les locaux installés dans l’ancienne rue du donjon à Epernay pour le Champagne GOYARD et le champagne DE CASTELNAU.

Une période d’expansion que celles des années folles au cours desquelles plus de 40 000 bouteilles sont diffusées par an dans tous les lieux où il faut être (cabarets, brasseries parisiennes et grands cafés des boulevards). La crise de 1929 stoppe cette étape de construction et de croissance. Dix ans plus tard, le monde plongera à nouveau dans la guerre, période synonyme pour la Champagne de restriction et de pillage organisé.

1945

C’est le début de la période contemporaine qui sera marquée par trois grandes étapes.

Après la Libération s’ouvre une grande période de stabilité. La famille FOSSE-PARISIS, qui est en lien familial avec Joseph GOYARD, va diriger l’entreprise pendant près de 40 ans. L’héritage militaire de la marque DE CASTELNAU s’éloigne, le Général s’est éteint en 1944 à l’âge de 92 ans. Avec le même réseau de commercialisation, la famille dirigeante lance une marque familiale qui recueillera toute son attention. Le développement de la marque DE CASTELNAU en souffrira.

En 1989, la cession de la marque est décidée par la famille propriétaire. Madame et Monsieur BATTEUX s’en portent acquéreurs. Tous deux sont vignerons et Sylvain BATTEUX est très axé sur le développement commercial pour avoir travaillé de nombreuses années dans ce domaine pour Gaston Burtin chez Marne & Champagne.Ils font renaître l’héritage militaire de la marque. Malheureusement, ce qui aurait dû être une grande période de dynamisme s’arrête brutalement. Alors que la Champagne est encore sous le coup de la grande crise de 1991, Sylvain BATTEUX décède en 1994 à seulement 40 ans. Son épouse poursuit l’exploitation jusqu’en 2003. DE CASTELNAU vit mais reste une marque parmi tant d’autres…

A cette époque, la CRVC vient de quitter l’Union Alliance Champagne qui a repris la commercialisation de la marque Jacquart. Ses dirigeants, Jocelyne DRAVIGNY et Daniel TOUBANCE, cherchent à acquérir une marque, si possible avec un pan d’histoire, une culture, une mémoire. DE CASTELNAU sera cette marque. Avec elle, la CRVC, forte de ses 800 ha de collecte de raisins, d’une capacité potentielle de 4 à 5 millions de bouteilles et d’une très belle connaissance de l’élaboration des vins, est en ordre de marche.

Aujourd’hui, DE CASTELNAU représente 500 000 bouteilles. L’objectif est d’atteindre 1 million de bouteilles en 2020 avec deux fondamentaux: un long vieillissement en cave – le brut réserve vieillit ainsi 6 ans – et une distribution hors des enseignes de la grandes distribution. 99 salariés dont 5 oenologues, travaillent à la CRVC ou dans ses filiales, notamment la filiale britannique d’importation et de distribution qui joue le rôle d’observatoire sur l’évolution des marchés des vins. DE CASTELNAU réalise aujourd’hui 65 % de ses ventes à l’export. La marque est présente en Europe, aux Etats-Unis, en Nouvelle Zélande et plus modestement au Japon.

Des ambitions qui requièrent de l’investissement dans le temps et dans les hommes. Autour de valeurs fortes comme le sens de l’équipe, le dépassement de soi que l’on partage, le rêve accessible à l’image du spectacle des étapes du Tour de France, l’épreuve sportive la plus regardée au monde, auquel de Castelnau est associé jusqu’en 2020.

Ecrire le nouveau siècle de DE CASTELNAU c’est, explique Pascal PRUDHOMME, le Directeur Général, “avoir un regard différent sur cette marque, définir l’image que l’on veut donner, prendre l’héritage d’un siècle écoulé pour écrire le suivant”. Une nouvelle identité de DE CASTELNAU sera révélée en 2017. Mais avant, une grande cuvée sera dévoilée fin avril et commercialisée en septembre 2016. Dotée d’un nouveau packaging, elle assurera avec subtilité le lien entre passé et avenir.

Le bruit des canons est loin, le Général n’est qu’à peine un souvenir, le Champagne DE CASTELNAU, fier de son premier siècle, entre, avec passion, dans l’histoire du 21ème siècle.

Cent nouvelles années et de nombreux millésimes à venir !

© photo Michel Jolyot- Jocelyne Dravigny Présidente et Pascal Pruhomme Directeur général

Soyez le premier à commenter "Le champagne de Castelnau fête ses 100 ans"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*