L’Estival du Charabia s’invite sur la scène du Crypto

C’est une nouveauté et ça se passe ce week-end

Dans le cadre d’Un été à Reims, L’Estival du Charabia met à l’honneur la chanson française et ses artistes. Les amoureux des mots et les oreilles curieuses ont rendez-vous ce vendredi et ce samedi, sur la scène du Cryptoportique.  À l’affiche de ce nouveau rendez-vous, une programmation musicale sensible et poétique, ouverte à tous, concoctée avec soin par le chanteur Barcella, initiateur et parrain de cet évènement.  Deux concerts vendredi:  d’abord, Boule, un auteur-compositeur modeste, gentil mais un brin insolent. Exit les barrières morales, Boule se permet tout. Son écriture libertaire est pleine d’esprit et ensuite Alexis HK qui montera sur scène avec « Georges et moi », en référence au grand Georges Brassens. Trois concerts samedi: Leeroy, membre du collectif  Saïan Supa Crew, est expert dans l’art du human beatbox. Il sera sur la scène du Cryptoportique avec son tout nouvel album solo « noir Fluo » pour une performance scénique de haut vol. Monsieur Lune reprendra ensuite le répertoire de Renaud avec “un Renaud pour moi tout seul”. La Lune, il aime volontiers l’idée d’être dedans, mais sa planète est bien notre terre dont il chante la comédie des habitants depuis quinze ans maintenant. Nicolas Pantalacci alias Monsieur Lune regarde tout et toujours avec une douce précision. Enfin, le KKC Orchestra débarquera en réinventant un univers où l’universalité du swing côtoie la modernité de l’électro. Électrons libres, ces artistes font des mots une arme. Ils énoncent pour dénoncer, mais la seule leçon qu’ils donnent est sur la piste de danse.

© crédit photo Fabien Espinasse 2016
Source Communication Ville de Reims

 

Soyez le premier à commenter "L’Estival du Charabia s’invite sur la scène du Crypto"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*