Un concert pique-nique entre Paris et Broadway et un hommage

Le traditionnel concert pique-nique du Parc de Champagne clôturera ce samedi soir une très belle saison des Flâneries Musicales de Reims. Hier soir, 14 305 billets avaient été vendus et le Président du Festival est très confiant sur la réussite de ce final.

Disons le encore un fois: toutes les mesures ont été prises pour assurer une sécurité maximale de l’événement. Que cela ne fasse pas oublier que cette soirée est avant tout une grande fête autour de la musique.

Pour clôturer donc ces Flâneries 2016, leur directeur artistique, Jean-Philippe Collard a demandé à l’Orchestre National de Lorraine de revisiter tous les grands standards des comédies musicales. Apparues au tout début du xxe siècle, les comédies musicales marquaient le mariage du théâtre et de la musique classique qui, avant, avait, elle-même,  donné naissance au ballet, à l’opéra, à l’opéra-bouffe et à l’opérette. Aux États-Unis, à partir des années 1910, elles se dissocient du classique par l’intégration de musiques « nouvelles » comme le jazz. Le quartier de Broadway, l’artère la plus longue de Manhattan, doit sa réputation mondiale à ces  comédies musicales qui y tiennent le haut de l’affiche. George Gerschwin fut l’un des premiers à s’illustrer dans ce genre musical avant que Leonard Bernstein et Jerôme Robbins n’établissent les règles de la comédie musicale américaine  «contemporaine». C’est à Robbins que l’on doit ce qui restera certainement «le» chef-d’œuvre de la comédie musicale américaine : West Side Story.

En première partie, l’ensemble vocal Réminescence des Voix de la cathédrale et chœur d’hommes de la Maîtrise , sous la direction de Sandrine Lebec, déambulera dans «Paris en chantant» Dutronc, Gainsbourg, Vanessa Paradis… 15 chansons évoquant la Ville Lumière.

Cette idée d’un première partie consacrée à la capitale française est venue au lendemain de l’attentat du 13 novembre à Paris. Paris, New-York, deux villes, hélas parmi tant d’autres, meurtries par des attentats. Depuis le 14 juillet, il faut y rajouter Nice. Les Flâneries rendront hommage aux 84 victimes de cette tragédie. Au milieu de la soirée, et après un mot du Président des Flâneries, l’Orchestre National de Lorraine interprètera le très poignant 2nd mouvement de la 7ème symphonie de Beethoven.  Après une minute de silence, le public sera invité à se joindre aux artistes sur scène pour entonner la « Marseillaise ».  De grands d’émotion mais aussi de fête pour dire et démontrer en musique que, quoiqu’il arrive, rien ni personne ne nous fera baisser les bras.

Attention, n’oubliez pas d’acheter vos billets en pré-vente. Le très reconnaissable camion billetterie aux couleurs des Flâneries sera Place d’Erlon ce vendredi jusqu’à 19h30 et demain samedi le matin au Marché du Boulingrin de 9h à 13h puis à nouveau Place d’Erlon jusqu’à 19h.

 

Samedi 23 juillet-19 h
Parc de Champagne
Pré-vente des billets obligatoire
www.flaneriesreims.com

Accès au site:

 

Stationnement :

> le 23 juillet de 16h à la fin de la manifestation, le stationnement sera interdit dans les rues suivantes :

• rue Gabriel Fauré

• rue du Docteur Jankell Segal

> le 23 juillet de 16h à la fin de la manifestation, le stationnement sera autorisé avenue du Général Giraud (entre la

rue Saint Léonard et le Boulevard Henry Vasnier) sur le trottoir de droite entre les arbres

> le 23 juillet de 16h à la fin de la manifestation, la circulation sera interdite des deux côtés de la chaussée

pour pouvoir y organiser le stationnement du public dans les rues suivantes :

• Boulevard Henry Vasnier (entre la place du Général Gouraud et l’avenue du Général Giraud)

• Avenue Henri Farman (entre la rue Damide et la rue Gabriel Voisin)

Circulation :

> le 23 juillet de 16h à la fin de la manifestation, la circulation sera en sens unique rue Gabriel Fauré (dans le sens Parc

de Champagne vers la rue Saint Léonard)

> le 23 juillet de 16h à la fin de la manifestation, la circulation sera interdite dans les rues suivantes :

• Avenue Henri Farman

• Avenue du Général Giraud

• Boulevard Henry Vasnier (de la place du Général Gouraud à l’avenue Henri Farman)

• Rue Damide

• Rue Jankel Segal

• Rue des Crayères

> le 23 juillet de 23h à la fin du départ des spectateurs, la circulation sera interdite dans les rues suivantes :

• Avenue Henri Farman

• Avenue du Général Giraud

• Boulevard Henry Vasnier (de la place du Général Gouraud à l’avenue Henri Farman)

• Rue Damide

• Rue Jankel Segal

• Rue des Crayères

Deux nouveaux parkings sont ouverts : celui de l’IUT et celui de la Faculté des Sciences.

© Photo Axel Coeuret pour Les Flâneries Musicales

Soyez le premier à commenter "Un concert pique-nique entre Paris et Broadway et un hommage"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*