Les drôles de cabanes du Parc de Champagne

Une grande exposition est à découvrir jusqu’au 2 novembre, au parc de Champagne.

A travers vingt propositions artistiques, différents concepteurs, artistes ou collectifs interprètent leur vision de la cabane idéale. Ce parcours visible jusqu’au 2 novembre permet au visiteur – quel que soit son âge – de s’émerveiller sur des réalisations disséminées au cœur du parc. Fonctionnelles, protectrices pour les animaux, symboles de l’habitat nomade… les cabanes prennent des formes multiples. Elles nous relient souvent à l’enfance, au jeu, à l’imaginaire.Ces constructions éphémères sont le fruit d’un travail de patience, d’un fourmillement d’idées et d’une bonne dose de débrouillardise. Quelles soient « de plage », « de bambous », « vivante », « brouette », ou encore « à histoires », les cabanes ont chacune leur identité. La « cabeille » marque, par exemple, l’ouverture du rucher pédagogique du parc au public scolaire. Parmi les thématiques abordées, figure l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO, des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne.

Deux expositions photographiques, dont celle des « Cabanes autour du monde » de Nicolas Henry viennent compléter le parcours.  « Les cabanes autour du monde »  invitent à un voyage dans le temps et l’espace, un voyage de l’Asie à l’Amérique du Sud en passant par l’Afrique qui livre le témoignage d’un monde passé à ne pas oublier et d’un monde meilleur à inventer. Enfin, l’exposition de Siméon Levaillant sur les cabanes de vignes, conçue par le Parc naturel régional de la Montagne de Reims, est également présentée à partir du 9 août au 2 novembre.

 

© photo Exposition Nicolas Henry Parc de Champagne

Soyez le premier à commenter "Les drôles de cabanes du Parc de Champagne"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*