Les rendez-vous d’Interpolart 2016, in and out

3 invités d’honneur marqueront cette année la palette internationale du Festival rémois.

Caryl Ferey sera l’invité des libraires de Reims le 5 octobre au Café du Palais à 19h. Sa carrière littéraire, entamée en 1994 chez Balle d’argent (Avec un ange sur les yeux), poursuivie chez Baleine (Haka, 1998) est aujourd’hui ancrée à la “Série noire” où il a publié cette année “Condor”. Caryl Ferey nous y transpose à Santiago du Chili “et ses dépotoirs à humains, des exclus dont plus personne ne veut entendre parler,des enfants qui ne comptent pas. Des ados, justement, il en meurt un peu trop tout à coup, et ce n’est pas de la grippe. C‘est le point de départ d’investigations risquées, menées par des citoyens en ayant assez de compter les corps et de l’inaction de la police”.

Le 7 octobre à 19 h à la médiathèque Jean Falala, rencontre avec Carlos Zanon.  Du polar, il dit: « Un bon roman noir doit être comme une montre violente qui donne l’heure juste et qui t’empêche de dormir avec son tic-tac. Le polar met l’accent sur la violence (physique, sociale, sentimentale, psychique) pour parler de tout, et de l’humain en particulier. ». Carlos Zanón est né en 1966 à Barcelone. Au début des années 1990, le jeune Barcelonais commence à travailler en tant que scénariste pour le cinéma et le théâtre. Après quelques incursions dans le monde musical, il se tourne vers l’écriture de fiction et le roman noir et urbain. Yo fui Johnny Thunders (2014), son dernier roman, a de nouveau enthousiasmé la critique littéraire espagnole, qui a salué la capacité qu’a l’auteur de “ jouer et s’affranchir des codes du récit noir”.

Hors festival, Interpol’Art accueillera le jeudi 1er décembre l’étoile américaine du Polar Craig Johnson au Café du Palais. Craig Johnson a grandi dans une petite ville du Midwest. Après l’obtention d’un doctorat d’études dramatiques, il devient pêcheur professionnel, chauffeur routier, charpentier ou cow-boy. Il enseigne également à l’université et fait un temps partie de la police de New York avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Son premier roman, Little Bird (The Cold Dish en VO), paraît en 2005 aux États-Unis. Il met en scène le shérif Walt Longmire, premier volet d’une saga qui compte à ce jour neuf titres. La série Longmire, adaptation télévisée de l’univers de Craig Johnson, a  été diffusée en France sur la chaîne D8.

En clin d’oeil aux nombreuses références musicales des ouvrages, Interpolart a choisi la cartonnerie, le lieu rock de reims pour sa soirée de lancement. Deux artistes « street art » rémois, Iemza et Ksy Boomkies, illustreront “en live”une composition originale du pianiste auteur-compositeur Karim Medjebeur autour du polar.

Interpol’Art
23 septembre- 9 octobre 2016
www.interpolart.com

 

Soyez le premier à commenter "Les rendez-vous d’Interpolart 2016, in and out"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*