Reims choisit la bio-économie pour EXPO FRANCE 2025

La France déposera officiellement le dossier technique de sa candidature à l’organisation de l’exposition universelle de 2025 le 28 septembre prochain au Bureau International des Expositions. Trois villes en feront de même: Osaka au Japon, Ekaterinbourg en Russie et Bakou la capitale de l’Azerbaïdjan.

La candidature de la France (et non de Paris) est aussi celle d’une douzaine de métropoles reliées à un « village global » situé sur le plateau de Saclay dans l’Essonne, lieu emblématique de l’innovation. Les métropoles accueillent des forums thématiques en lien avec leur environnement. Reims est inscrite dans ce dossier français avec le thème de la bioéconomie, « l’innovation verte au service de la planète ». Le site de Reims permettra de faire découvrir aux visiteurs toutes les facettes de la bioéconomie. Une « économie du végétal » qui pèse lourd sur le territoire du Grand Reims et qui est tout à fait en lien avec le thème général de la candidature française  « La connaissance à partager, la planète à protéger » et cette question cruciale « comment sera-t-il possible demain de nourrir la planète en préservant environnement ? »

Sur la foire de Châlons, c’est bien cette notion de partage de la connaissance qui a été mise en avant par les élus rémois et Bruno Forget, le patron de la Foire, qui pilote aussi la candidature de Reims. La dernière exposition universelle a eu lieu en France en 1900. Elle avait attiré à l’époque 52 millions de visiteurs. C’est dire l’enjeu de cette candidature pour 2025 et pour les années qui suivent. « C’est l’occasion de retrouver l’audace, l’envie de partager avec le Monde, réaffirmer les grandes valeurs universelles et inviter le monde à entrer dans les 50 années qui suivent » a encore souligné Jean Christophe Fromentin, le Président d’EXPOFRANCE 2025 .

Soyez le premier à commenter "Reims choisit la bio-économie pour EXPO FRANCE 2025"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*