La Poule des Champs: pleine comme un oeuf

Le festival  « La Poule des Champs » ouvre demain à Auberive à 30 kms de Reims et affiche complet depuis plusieurs semaines.

6500 personnes sont attendues sur ces deux jours avec une programmation à faire trembler d’autres grands: Matmatah, Tryo et Electro Deluxe pas moins et pas seulement..

Car c’est le paradoxe de ce festival qui n’a pas l’ambition de grandir et ne regarde pas avec un œil jaloux son presque voisin ardennais « le Cabaret Vert ». « Nous n’avons pas la même vocation, dit Jérémy Dravigny, l’une des chevilles ouvrières de cette équipe de 150 bénévoles presque tous originaires du village, « les émotions sont différentes et plus simples » . Refusant « l’ère du toujours plus« , la « Poule des champs » évolue mais « sans changer les quatre murs ! On est arrivé à faire de belles choses et nous voulons continuer à être accessible au plus grand nombre à des conditions raisonnables« . Ici, un village de 200 habitants a réussi l’exploit de créer un festival sans en faire une machine lourde qui aurait fini par lui échapper. Les bénévoles sont associés à toute l’organisation et côtoient artistes et média. Un système D qui limite aussi les coûts. Les deux jours de festival représentent un budget de 300 000 € dont la moitié est assurée par le mécénat et l’autre par la billetterie. Le plateau artistique représente un tiers de ce budget. Avec Manu Chao et Zazie l’an dernier, « La Poule » a fait ses preuves et n’a plus de mal à séduire les artistes . Quant au public, il prend ses précautions pour réserver, preuve qu’il est attaché à ce rendez-vous et à son esprit.

Avec « La Poule », c’est aussi tout un territoire qui vit et une communauté qui se crée. Les gens ne sont plus des inconnus. Chacun trouve sa place en faisant partie de l’organisation et pas seulement les jeunes qui se font aider par les grand-mères pour la cuisine. Et la « Poule » fait des petits. Le festival des « Pioupious » est né en 2015, un festival Jeune Public permettant de proposer des spectacles dédiés et adaptés aux enfants dès 4 ans. Les Pioupious, c’est différents lieux, différents spectacles, des représentations « tout public » et des représentations dédiées aux scolaires. Certaines classes de villages avoisinants bénéficient d’ateliers de sensibilisation autour des mots, des rimes, du rythme, des instruments.

La « Poule des Champs » ou « Quand la musique est bonne » comme dirait Jean-Jacques Goldman !

 

Soyez le premier à commenter "La Poule des Champs: pleine comme un oeuf"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*