Festival Itinéraires 2017: Joséphine Baker chante Paris

Ce samedi à Sept-Saulx, la grande Joséphine Baker aura trois amours : son pays, Paris et la Marne… En effet,  dans le cadre du festival « Les itinéraires », un spectacle donné au parc de loisirs nature de Grinyland donnera l’occasion de se plonger dans le répertoire de la célèbre chanteuse au costume de bananes.

 Proposé par le Conseil départemental de la Marne et l’Institut de France, le festival « Itinéraires 2017 » vous invite chaque week-end (du 16 septembre au 22 octobre), à un voyage musical et théâtral en hommage aux soldats américains de la Grande Guerre. 12 rendez-vous culturels aux quatre coins du département et autant de lieux à part du patrimoine marnais à découvrir ou redécouvrir. Pour leur 5ème étape, les « Itinéraires » ont donc décidé de se rapprocher de Reims. Ce samedi 30 septembre à 20 heures au parc de loisirs nature de Grinyland à Sept Saulx, place au music-hall avec «Joséphine Baker, Paris mon amour» par Magali Léger et l’ensemble Contraste. En cette année de commémoration des liens forts qui unissent France et États-Unis au travers de la Première Guerre mondiale, qui mieux que Joséphine Baker peut symboliser cette amitié : la plus américaine des Françaises et la plus française des Américaines ! Elle est aussi le symbole de l’insouciance de l’après-guerre. Considérée comme la première star noire, devenue égérie des cubistes et portée par l’enthousiasme des Parisiens pour le jazz et les musiques noires, Joséphine Baker a conquis le cœur des Français en quelques années, de la Revue nègre de 1925 à « J’ai deux amours » en 1931. Artiste emblématique des années folles, elle incarna cette nouvelle dynamique artistique venue des États-Unis et qui révolutionna le milieu culturel d’avant-guerre. L’ensemble Contraste et la soprano Magali Léger souhaitent retrouver la complicité magique de la mythique Joséphine Baker avec son public. Ce spectacle est un hommage à la carrière et à la vie de cette formidable chanteuse, danseuse et meneuse de revue américaine, devenue française en 1937 et qui utilisera sa grande popularité dans la lutte contre le racisme et pour l’émancipation des Noirs.

Soyez le premier à commenter "Festival Itinéraires 2017: Joséphine Baker chante Paris"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*