Une nouvelle directrice pour le FRAC Champagne-Ardenne

Marie Griffay a été nommée ce lundi directrice du Frac Champagne-Ardenne.

Marie Griffay est diplômée d’un master recherche en histoire de l’art contemporain et d’un master professionnel en pratiques curatoriales (Paris IV – Sorbonne). Après un passage à L’Institut d’art contemporain de Villeurbanne (2009) puis au Musée du Louvre (2011), elle devient attachée de conservation au Centre Pompidou (2011-2013) pour l’exposition de Bertrand Lavier. En 2013, elle fait partie des lauréats de la « Young Curators Season – Nouvelle Vague » et réalise une exposition de l’artiste catalan Martí Anson au Palais de Tokyo. Elle rejoint ensuite le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole (2013-2015) en tant que responsable du service exposition – édition et commissaire des expositions « jeune création ». En 2016-2017, elle coordonne le 1% artistique du nouveau campus de CentraleSupélec, dessiné par l’agence OMA. Depuis 2010, elle écrit pour les artistes qu’elle rencontre des textes critiques (Au bord du précipice. L’expérience du vertige dans l’œuvre de Johan Parent « Laboratoire Vertigo »), biographiques (Octave Rimbert-Rivière. Portrait en creux) ou fictionnels (Martí Anson. Catalan Pavilion. Dialogue fictif entre un artiste et un commissaire).

La nouvelle directrice imagine une programmation culturelle autour du jeu. Son programme, intitulé «L’esprit de jeu, entre règle et turbulence» commence début 2018 avec une exposition de la collection du FRAC Champagne-Ardenne, conçue avec la complicité d’une artiste invitée.

A l’issue d’un processus inédit ayant associé les équipes des trois Fonds régionaux d’art contemporain du Grand Est et dans le cadre d’un recrutement souhaité d’une équipe de trois directeurs ou directrices, Mesdames Felizitas DIERING, Fanny GONELLA et Marie GRIFFAY ont été nommées respectivement à la direction des Frac implantés sur les territoires d’Alsace (Sélestat), de Lorraine (Metz) et de Champagne-Ardenne (Reims). Dans un premier temps, les candidats ont été sélectionnés individuellement sur la base d’un projet pour un des trois Frac. A la suite de cette pré-sélection, les candidats ont été invités à former librement des trinômes porteurs d’un projet commun pour les Frac du Grand Est. Chaque membre du trinôme était en outre invité à se positionner plus particulièrement sur un axe fédérateur : la médiation ; l’action territoriale ; le rayonnement international et transfrontalier en particulier.
Le jury, composé des gouvernances des Frac, des partenaires fondateurs (l’État et la Région) associant des personnalités qualifiées, dont une directrice d’un Frac en exercice, a examiné les candidatures ainsi formées en prenant en compte la qualité des projets artistiques, mais aussi :
– la coopération entre les trois Frac ;
– l’orientation spécialisée de chaque direction tout en conservant l’intégralité des
attributions de chaque structure ;
– l’harmonisation de l’action des trois structures associatives, qui restent cependant
toutes trois indépendantes.

Soyez le premier à commenter "Une nouvelle directrice pour le FRAC Champagne-Ardenne"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*