Patrick Tassin réélu à la tête du CESER Grand Est

Ce mardi 16 janvier, la nouvelle Assemblée du Conseil Economique Social et Environnemental Régional (CESER) Grand Est s’est installée pour un mandat de 6 ans, avec à sa tête, Patrick Tassin, élu avec 64,4% des voix.

C’est à Metz que se sont réunis, pour la première séance plénière de ce nouveau mandat, les 180 socioprofessionnels issus de la société civile organisée qui forment le nouveau CESER Grand Est. Désignés par le Préfet de région, les membres de la seconde Assemblée ont la charge d’éclairer les politiques publiques régionales de 2018 à 2023.  180 membres, c’est 73 de moins qu’au précédent mandat, pour une Assemblée renouvelée à 44%. Un renouvellement marqué et qui accueille du changement, notamment quant à la représentation de la jeunesse, via le Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire (CRAJEP), la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) et l’Union Nationale des Etudiants de France (UNEF). La nouvelle Assemblée compte maintenant 45% de femmes.  Toujours répartie en quatre collèges (1er collège – réseaux d’employeurs de la région ; 2ème collège – organisations de représentation des salariés ; 3ème collège – tissu associatif du Grand Est ; 4ème collège – personnalités qualifiées), la nouvelle Assemblée se retrouvera en février, pour une nouvelle plénière, qui installera les commissions et groupes de travail dans leurs fonctions.

Le  nouveau Président a demandé au Président du Conseil Régional, Jean Rottner,  « une plus grande exploitation du CESER, soulignant la disponibilité de ce dernier et sa détermination quant à partager les éléments de la construction régionale du Grand Est« . Il devrait être rassuré puisque le Président de la Région l’avait félicité en lui disant « Ce que j’attends du CESER, avec mes
collègues de l’exécutif, ce sont des analyses, des propositions, des idées, des éclairages nouveaux ».

Le CESER est une assemblée consultative, porte-voix de la société civile organisée. Il remplit une mission de consultation auprès des instances politiques de la Région. Il ne prend aucune décision mais émet des Avis par lesquels il participe à l’administration de la Région. Il a pour fonction de mettre à jour et de relayer les débats en cours dans l’espace régional et constitue un « laboratoire d’idées » qui effectue des diagnostics et des analyses. Il formule des recommandations pour la mise en œuvre d’actions régionales, dans l’intérêt du développement économique, social et environnemental de la région.
Le CESER est obligatoirement saisi pour Avis par le Président de la Région sur tous les documents budgétaires de la collectivité (budget, compte administratif, etc.), ainsi que sur les Schémas et grands dossiers engageant l’avenir (Schéma Régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires, Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation, Contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles, Contrat de plan Etat-Région, etc.)Au cours de sa première mandature 2016-2017, le CESER Grand Est a organisé plus de 600 réunions, rendu 35 Avis, 6 notes de conjoncture et a auditionné plusieurs centaines de personnes qualifiées du Grand Est.
Ses travaux sur la prospective, l’évaluation et la conjoncture ont contribué à éclairer les élus régionaux sur des sujets majeurs pour le développement régional tels que l’environnement, le numérique, l’industrie ou encore les problématiques de mobilité, notamment. L’organisation de colloques thématiques au Centre Pompidou-Metz, à la Maison de la Région à Strasbourg ou encore à la Foire de Châlons ont permis au CESER Grand Est d’accroître sa visibilité sur l’ensemble du territoire régional.

® Photo Stadler pour Region Grand Est –de gauche à droite Patrick Tassin – Jean Rottner et Jean-Luc Marx Préfet du Grand Est.

 

 

Soyez le premier à commenter "Patrick Tassin réélu à la tête du CESER Grand Est"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*