A vos postes: du changement dans la télé !

Le transfert de fréquences utilisées actuellement par le secteur audiovisuel vers le secteur des télécommunications, est une décision gouvernementale qui a pour objectif de valoriser le patrimoine immatériel de l’Etat (les fréquences) en optimisant son utilisation. Ce redéploiement permet de modifier l’usage d’une bande de fréquences utilisée par des millions de téléspectateurs. Il est planifié sur quatre années. Le passage à la TNT Haute Définition, qui s’est produit sur toute la France métropolitaine le 5 avril 2016, a constitué le préalable au transfert de fréquences de la TNT : il a permis, grâce à la généralisation d’une norme plus performante, de diffuser l’ensemble des chaînes de télévision avec un nombre de fréquences moins important. Les fréquences dégagées par cette opération peuvent désormais être transférées au secteur de la téléphonie mobile pour leurs déploiements 4G (et 5G à l’avenir) et répondre ainsi aux nouveaux usages des Français qui, via leurs smartphones et tablettes tactiles, échangent toujours plus de données en mobilité. Environ 30 % des fréquences actuellement utilisées pour la TNT seront transférées au secteur de la téléphonie mobile. Ce redéploiement des fréquences permettra ainsi d’améliorer la connectivité dans les différents territoires, notamment ruraux.

Concrètement, les chaînes de la TNT sont diffusées depuis les émetteurs par « paquets » appelés multiplex. Chaque multiplex utilise une fréquence pour la diffusion de 5 voire 6 chaînes de télévision. Lors des opérations de réaménagements, certaines fréquences permettant la diffusion des chaînes sont modifiées pour qu’elles n’émettent plus dans la bande 700 MHz, libérant ainsi la ressource pour les opérateurs mobiles.

Ces réaménagements sont réalisés au cours de 13 phases se succédant d’octobre 2017 à juin 2019. Ce mardi 27 mars, c’est au tour du Grand Est . L’opération concerne une population totale de 1,9 million de téléspectateurs dépendants de la TNT par voie hertzienne et un nombre important de réaménagements de fréquences. 254 modifications de fréquences sont prévues sur l’ensemble des 92 sites de diffusion de la phase. En conséquence, le nombre moyen d’intervention par émetteur (2,7) est l’un des plus élevés parmi l’ensemble du plan de transition. Tous les sites de diffusion de la TNT dans la zone sont concernés et l’ensemble des multiplex sont réaménagés. Pour la Marne où se situe l’émetteur d’Hautvillers (au dessus d’Epernay), 16 fréquences vont être réaménagées. Environ 115 000 foyers seront concernés par ces réaménagements.

 

Le déroulé des opérations sur les émetteurs TNT le jour J

• Etape 1 : la diffusion de l’ensemble des chaînes de télévision sera arrêtée dans la nuit du lundi au mardi sur la zone couverte par les émetteurs réaménagés ;

• Etape 2 : les opérations techniques de changement de fréquences auront lieu dans la nuit sur les émetteurs principaux dans un premier temps ;

• Etape 3 : les émetteurs principaux seront rallumés en début de matinée (jour J) sur leurs nouvelles fréquences ;

• Etape 4 : dans la journée, des interventions techniques seront réalisées sur les émetteurs du réseau secondaire ;

• Etape 5 : certains émetteurs secondaires seront réaménagés du 27 au 30 mars. Dès le début de la matinée du 27 mars, la grande majorité des téléspectateurs de la zone concernée pourra retrouver l’ensemble des chaînes de la TNT en procédant à une recherche des chaînes.

Soyez le premier à commenter "A vos postes: du changement dans la télé !"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*