un 7ème magasin pour la « case à pain »

Le septième magasin Case à Pain dénommé ‘La Fabrique’ et situé 4 rue Clément Ader dans la Zone Farman de Reims vient d’être inauguré.
Pour le Fondateur de la « Case à Pain », Nabil Sbaï :« Après 18 ans d’existence, il était temps de faire évoluer cette entreprise. La nécessité d’un nouveau site de production nous a permis de mener une réflexion globale sur l’entreprise et sa mission. Persuadés de l’attachement des Français pour le pain et la pâtisserie nous voulons partager notre savoir-faire. ‘La Fabrique’ est donc une boulangerie/pâtisserie mais aussi un lieu de restauration permettant une vue sur le site de production et un musée vivant, visitable sur rendez-vous. »

Employant plus de 60 personnes, l’entreprise Case à Pain met « le goût et le partage au cœur de sa mission« , c’est pourquoi le nouveau magasin de Farman, ‘La Fabrique’ propose une nouvelle manière de servir le client, non plus derrière un comptoir, mais en lien direct avec le client et le produit. « J’avais envie de renforcer le contact entre le client et le produit. Nos produits sont pensés et fabriqués avec plaisir, souvent dégustés avec plaisir, il faut que la boutique, elle aussi, procure ce même plaisir », explique Monsieur  Sbaï.

Il y a 7 « cases à pains » sur l’agglomération de Reims. Les autres magasins étant situés Place du Forum et sur le campus de l’Université à Reims, à Sillery, à Cormontreuil, à Trépail et à Villers.

A l’occasion de l’ouverture de « la fabrique »  le nouveau logo des boulangeries Case à Pain a été dévoilé. Inspiré des origines Franco Marocaines de son dirigeant, vice-champion du monde de boulangerie, ce logo invite clairement au voyage et à la gourmandise, et porte les valeurs de l’entreprise : Générosité, Diversité, Respect et Convivialité.

Photo: Nabil Sbaï © Jacques Préville

1 Commentaire(s) a propos du sujet: "un 7ème magasin pour la « case à pain »"

  1. Bonjour,
    Votre article est presque « à jour », car M. SBAI aurait pu vous informer qu’il fermait 1 de ces 7 points de vente…pour le motif suivant : « pas assez de vente pour maintenir ce point de vente ouvert », abandonnant notre village (Trépail)…

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*