Reims va honorer Simone Veil

© Parvis de l'Hôtel de Ville, future esplanade Simone Veil

Lors du Conseil Municipal de ce lundi, le Maire de Reims a annoncé au Conseil qu’il avait demandé aux fils de Simone Veil l’accord de la famille pour donner à la future esplanade, en cours de réalisation devant l’hôtel de ville, le nom de Simone Veil.

Le Maire veut ainsi rendre hommage à la « femme politique et à la géante de l’histoire qu’elle fut ».  Rescapée des camps de la mort, elle était magistrate avant d’être nommée, en 1974, ministre de la Santé par Valéry Giscard d’Estaing. Elle fait adopter, dans des conditions difficiles et sans un soutien fort de sa propre majorité, la loi dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) qui restera la «loi Veil». Elle devient ainsi l’ icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France. C’est en sa qualité de Ministre de la Santé qu’elle inaugurera l’hôpital Robert Debré à Reims en  janvier 1976. De 1979 à 1982, elle est la première présidente du Parlement européen nouvellement élu au suffrage universel. Elle restera comme l’une des promotrices de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenne. Membre du Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, elle fut élue à l’Académie française en 2008. La même année, Simone Veil préside le  comité de soutien de Catherine Vautrin lors des municipales à Reims. Simone Veil est décédée  le 30 juin 2017. Sur décision d’Emmanuel Macron et en accord avec sa famille, Simone Veil fera son entrée au Panthéon avec son époux le .

 

 

 

Soyez le premier à commenter "Reims va honorer Simone Veil"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*