Reims et les #Rémois derrière les « Bleus »

A Reims, il n’y aura pas d’écran géant pour suivre les matchs de la Coupe du Monde à partir du 14 juin. En revanche, la Ville avec les restaurateurs et les commerçants mettent en place un dispositif « innovant et convivial ».

Arnaud Robinet l’a confirmé hier « Il n’y aura pas d’écran géant » pour suivre le Mondial 2018. Le Maire de Reims estime que la dépense (200 000 € et ce quel que soit le parcours de l’équipe de France) est démesurée et qu’il y aujourd’hui « trop de contraintes » qui pèsent sur ce type d’organisation. Un dispositif s’inspirant de la campagne  « #Rémois et fiers de l’être ! »  a donc été imaginé sur le thème «Je suis # Rémois – Je soutiens les Bleus». La ville de Reims s’est rapprochée des associations de commerçants, notamment des Vitrines de Reims,  et de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH de la Marne) pour proposer cette opération à leurs adhérents répartis dans tous les quartiers. Les établissements partenaires recevront un kit de communication ainsi que des gobelets réutilisables aux couleurs de l’équipe de France et de la ville de Reims. Ils pourront ainsi dès le premier match des Bleus, le 16 juin, accueillir les supporters rémois et leur offrir ces gobelets avec leur consommation. Ils sont 8 établissements déjà engagés, bars et restaurants rémois : la tasse à café, (Châtillons), le Revard, (quartier Cernay), le Luxor, (Neufchâtel), le Five Reims (port-sec) de l’avenue de Laon, et pour le centre-ville, Let’s sandwich, le Victoria, le Cru Chanzy et la Loge. Les commerçants qui souhaitent rejoindre les premiers participants peuvent s’inscrire sur le site de la ville : reims.fr à la page « valise du commerçant », ils seront recontactés très rapidement.

Au-delà de l’esprit festif de ces grands rendez-vous, les Rémois pourront afficher leur solidarité avec certains de leurs concitoyens. Comme l’explique Arnaud ROBINET, « Nous souhaitons que cette action soit le reflet le plus marquant possible du vivre ensemble et qu’elle bénéficie à une cause qui nous concerne tous, celle du handicap et des enfants. C’est pourquoi il a été décidé, que nous remettrions, avec l’ensemble des participants à cette opération, un chèque à deux intervenants qui effectuent au niveau local un travail remarquable auprès des enfants, de nos enfants, porteur d’un handicap afin de cofinancer un projet structurant permettant à leurs adhérents de s’exprimer pleinement. » Ces intervenants sont le Comité Régional Handisport Grand-Est et la Ligue Champagne-Ardenne de Sport Adapté.

Soyez le premier à commenter "Reims et les #Rémois derrière les « Bleus »"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*