Le Marché des Artisans d’Art au Boulingrin investit les Journées du Patrimoine

Ce dimanche 16 septembre, près de 50 artisans d’art du Grand Est se donnent rendez-vous aux Halles du Boulingrin pour le troisième Marché des Artisans d’Art de l’année. Potiers, bijoutiers, ébénistes, maroquiniers, doreurs, relieurs, … feront découvrir leur métier et partageront leur passion tout au long de la journée. Petits et grands auront l‘occasion de s’initier à différents métiers d’art au travers d’ateliers : modelage, couture, fabrication d’une étoile en verre et broderie. Une démonstration de soufflage de verre « en filigranes » sera par ailleurs proposée en extérieur par deux verriers. Dans le même temps, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Marne a répondu à
l’invitation de la Ville de Reims à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, en créant un Circuit des Artisans d’Art. L’Hôtel de Ville de Reims ainsi que l’espace culturel Le Cellier célébreront l’artisanat d’art puisqu’en visitant ces lieux, les visiteurs pourront découvrir différentes œuvres telles que des bijoux, des livres, des chapeaux, des poteries, des articles en marqueterie de paille et des sculptures en verre.

La reliure comme une porte d’entrée … 

Parmi les artisans qui seront au Boulingrin le dimanche 16 septembre, Françoise Biéri-Jama.

Bibliophile, Françoise Biéri-Jama a ouvert son atelier de reliure d’art depuis quinze ans. Sa passion des beaux livres l’a orientée vers la reliure contemporaine en particulier. “ La reliure est comme une porte d’entrée, dit-elle, une belle porte donne envie de découvrir ce qu’il y a dans la maison car la finalité, c’est, bien entendu, la lecture !”. Travaillant pour des particuliers comme pour des bibliothèques publiques, elle réalise de véritables oeuvres d’art à partir de matières rares: du cuir ou de la toile bien sûr mais aussi du bois, des feuilles de pierre, de la peau d’autruche ou encore de la peau de poisson comme le saumon. Chaque reliure est une oeuvre unique. Françoise Bièri-Jama ne réalise pas de copie et avoue préférer le vrai travail de création à la simple commande d’exécution. Un travail qui nécessite beaucoup de patience pour atteindre la perfection. Vous pourrez le constater par vous-même en découvrant plusieurs de ses réalisations au Boulingrin à l’occasion du troisième Marché des Artisans au Boulingrin. Rendez-vous sur l’espace du Griffon Bleu, le nom de l’atelier de Françoise Bièri-Jama, du nom du nom d’un animal mythologique fantastique réputé pour ses capacités à protéger, comme les belles reliures. Tout un symbole !

Soyez le premier à commenter "Le Marché des Artisans d’Art au Boulingrin investit les Journées du Patrimoine"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*