Le salon Viti Vini accueille l’œnotourisme pour sa 10e édition

Dès ce mardi et jusqu’ à vendredi au Millesium d’Épernay, le salon Viti Vini fête sa 10e édition, l’occasion d’un bilan mais aussi d’innovations récurrentes voulues par ses initiateurs, le Club des Entrepreneurs, une association créée pour concevoir un salon dédié à la vigne et au vin.
Si la première édition remonte à 2000, l’année de la création du Club, avec 70 exposants et des moyens de fortune, la biennale s’est très vite étoffée.Elle a notamment trouvé sa place en alternance avec le salon Viteff, managé lui par la par la CCI de la Marne.

Deux évènements vitrines de la viticul- ture et de la viniculture champenoise qui se complètent fort bien comme l’explique Christophe Labruyère, président du Club des Entrepreneurs.  « Le Viteff existait déjà, mais à une date, courant juin, qui ne nous convenait pas. Aujourd’hui, les deux biennales se tiennent au mois d’octobre et se succèdent d’une année à l’autre. Elles sont complémentaires. Je fais également partie du Comité de pilotage du Viteff. On aurait pu envisager un seul salon, mais, après une enquête dans le monde du Champagne, nous avons constaté que les deux évènements sont demandés par l’ensemble des professionnels ». Pour autant et même si les exposants sont quasiment les mêmes pour ces deux salons, Christophe Labruyère et ses partenaires cultivent une certaine différence. Dès l’origine, le Viteff (25 000 visiteurs) affiche une vocation nationale et internationale et le Viti Vini (15 000 visiteurs) une vocation champenoise. Les exposants de ce dernier comme ses visiteurs sont des régionaux.
À chaque édition son ou ses innovations. Cette année, les organisateurs se sont intéressés à l’amélioration de l’accueil et à la fluidité du public dans le salon en mettant en service une seconde entrée au Millesium. Autre nouveauté, l’oeno- tourisme, représenté par une cinquantaine d’exposants, fait son apparition sur le Viti Vini. La raison d’être de ce ViniTrip est évidente pour le Président du Club des Entrepreneurs. « Les vignerons, les coopérateurs et les négociants sont intéressés par l’offre œnotouristique locale parce qu’elle est capable de faire venir plus de monde en Champagne. L’offre doit être mieux connue par ceux qui reçoivent la clientèle étrangère. Nos visiteurs seront ainsi les ambassadeurs auprès de leurs clients d’un tourisme qu’ils vont mieux connaître ».

Autre nouveauté, l’espace Epsynvin présentera la démarche Epernay Synergie Vin qui vise à mettre en synergie les initiatives des professionnels en faveur de la compétitivité, de l’optimisation
des ressources naturelles et la réduction des impacts sur l’environnement. Les visiteurs pourront également s’attarder au jardin dédié aux nouveautés technologiques, process et produits de la vitiv-viniculture.

Si le Club des Entrepreneurs travaille aussi sur l’emploi et les formations nécessaires au développement des affaires de ses adhérents, Christophe Labruyère avoue que le Viti Vini répond pleinement à la mission initialement affectée au salon. Son souhait pour cette 10e édition : « Nous attendons une organisation mature, surtout favorable aux entreprises exposantes. Certes les visiteurs sont encore en augmentation, mais c’est la qualité des rencontres et des échanges qui nous importe le plus ».

 

Photo Christophe Labruyère, président du Club des Entrepreneurs © Gérard Delenclos

Soyez le premier à commenter "Le salon Viti Vini accueille l’œnotourisme pour sa 10e édition"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*