Quel avenir pour le Port Colbert à Reims ?

Les élus qualifient cette zone située en bordure du canal de « verrue ». Quel avenir lui donner ? C’est la question à laquelle le promoteur Kaufman & Broad va répondre dans les douze mois qui viennent.

Ce lundi, Catherine VAUTRIN, présidente du Grand Reims et Arnaud ROBINET, maire de Reims ont signé avec Nordine HACHEMI, président de Kaufman et Broad, et en présence de Jean-Paul PAGEAU, président de la CCI, un protocole partenarial dans le cadre de la reconversion de cette zone du port Colbert et plus particulièrement du site des Magasins Généraux, une friche de 5 hectares. L’exécutif rémois se réjouit : « Avec la métamorphose bien engagée du site du SERNAM, puis la présentation récente du projet Rives de Vesle, ce sont trois verrues historiques qui vont disparaitre de notre ville en un seul mandat. Bâtir un tel partenariat pour le Port Colbert permettra une accélération du projet, et garantira à la collectivité la valorisation de son patrimoine et la mise en œuvre d’un projet urbain conforme aux orientations prises depuis le début de notre mandat. ». Le site des anciens Magasins Généraux, d’une superficie d’environ 5 hectares d’un seul tenant, est notamment destiné à accueillir un nouveau pôle urbain qualitatif mixant établissements d’enseignement supérieur (NEOMA, ESAD), industries créatives et culturelles, nouveaux logements, commerces et services associés.

Cette étude prospective que va réaliser le groupe KB s’inscrit dans une réflexion urbaine plus vaste pour reconquérir le secteur industriel rémois du Port Colbert. Ce secteur stratégique de près de 200 hectares, situé à l’ouest de Reims en limite de Saint-Brice Courcelles et Tinqueux, est doté d’une excellente desserte autoroutière, ferroviaire (la gare TGV Reims Centre jouxte le quartier) et fluviale. Le secteur situé dans la continuité du quartier Clairmarais jusqu’au site des anciens Magasins Généraux a été identifié comme prioritaire pour enclencher cette mutation en profondeur. « L’orientation programmatique retenue concerne la création d’un nouveau quartier de référence, adossé à la reconquête des berges du canal, l’aménagement d’un boulevard interquartiers structurant et la création de polarités actives autour du patrimoine industriel préservé« . En l’occurrence, le bâtiment historique des Magasins Généraux devrait être conservé et rénové.

 

Soyez le premier à commenter "Quel avenir pour le Port Colbert à Reims ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*