Emplois saisonniers: la Champagne n’y trouve pas son compte

Le nouveau dispositif d’exonération de charges proposé par le gouvernement dans le cadre de la loi de finances en discussion à l’Assemblée Nationale ne satisfait pas la Champagne.

Le gouvernement, en validant un amendement de sa majorité parlementaire, prévoit d’exonérer l’emploi saisonnier jusqu’à 1,15 SMIC mais n’entend pas revenir sur la suppression du TO/DE (Travailleurs Occasionnels/Demandeurs d’Emploi) prévu en 2019.  Cette suppression avait pourtant été envisagée la semaine dernière par un amendement déposé au moment même où Maxime Toubart s’exprimait à ce sujet devant la presse lors du Viti- Vini. Les inquiétudes du Président du SGV sont donc fondées. « Le nouveau dispositif d’exonération de charges proposé par le gouvernement exclut presque totalement la Champagne. Les contrats saisonniers rémunérés au delà de 1,2 SMIC ne seront pas concernés, ce qui représente 97 % des contrats en Champagne. » affirme Maxime Toubart

 

#champagne @maximetoubart

photo © refletsactuels.fr

 

 

Soyez le premier à commenter "Emplois saisonniers: la Champagne n’y trouve pas son compte"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*