Musiques du Monde au Carré Blanc de Tinqueux

La guitare et le oud représentent deux univers différents. Cette différence a rapproché deux musiciens reconnus qui mêlent l’Orient et l’Occident dans des sonorités enivrantes. On aurait tort de résumer la Syrie aux événements tragiques qui la convulsent. Sa culture ancestrale demeure belle et bien présente, ouverte sur le monde. En témoigne l’histoire du duo Interzone qui a pris naissance à Damas en 2002. Ce jour-là le Syrien Khaled Aljaramani et le Français Serge Teyssot-Gay (alors en tournée avec Noir Désir) se retrouvent invités à une même soirée. Chacun écoute l’autre avec une extrême attention. Entre le guitariste de rock et le joueur de oud, la rencontre survient et dure, sans parole, avec la musique comme seule langue commune. Ils ne fusionnent pas, ils dialoguent dans une zone internationale neutre. Cette « Interzone » ne figure sur aucune carte. Les sons produits par le duo n’apparaissent sur aucun atlas musical : ils forment une musique nouvelle, originale, libre.

 

Interzone 24 novembre au Carré Blanc de Tinqueux
Réservations: www.le-carreblanc.fr .

Soyez le premier à commenter "Musiques du Monde au Carré Blanc de Tinqueux"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*