Un programme éclatant pour fêter 30 ans de Flâneries à Reims

350ème anniversaire de la naissance de François Couperin. Palais du Tau - Béatrice Martin (clavecin), Olivier Baumont (clavecin), Claire Antonini (théorbe), Emmanuel Pleintel (récitant)

Jean Philippe Collard, en duo avec Patrick Poivre d’Arvor, a présenté ce mardi soir au Cirque de Reims le programme de la 30ème édition des Flâneries Musicales. 50 concerts seront proposés « par de grands artistes, certains pour témoigner de l’histoire des années passées, d’autres pour conjuguer leur talent avec le futur« .  Nées en 1990 à l’initiative de la ville de Reims, et particulièrement de Gabrielle N’Guyen alors adjointe au maire Jean Falala, les Flâneries ont pour vocation de mettre en valeur, à travers la musique, le patrimoine rémois.

Dès la première année, cent manifestations sont proposées et accueillent plus de 13 000 entrées. Quatre ans plus tard, le festival programme 150 événements, classique et jazz réunis, et 100 000 personnes y assistent. Des interprètes illustres comme Brigitte Engerer, Wilhelmenia Fernandez, Alexandre Lagoya, Yehudi Menuhin, Mstislav Rostropovitch, Lord Yehudi Menuhin ou encore  Monserrat Caballé viennent à Reims. En 1994, Hervé Corre qui dirige l’agence artistique Transart, prend la direction du festival. Il la conservera jusqu’en 2010. Après une saison compliquée due à des erreurs de programmation et une gestion hasardeuse, Jean-Louis Henry prend en 2011 la Présidence des Flâneries et fait appel au pianiste Jean Philippe Collard pour en assurer la direction artistique dès la saison 2012. Le nouveau Président réussit le redressement financier tandis que son directeur artistique recentre le festival sur la musique classique. La Ville reste aujourd’hui le principal partenaire financier de la manifestation qui peut aussi compter sur un club de mécènes particulièrement fidèles. Certains regrettent le nombre de concerts et leur gratuité qui était le point fort originel mais l’évolution des coûts, en particulier en matière de sécurité, et les nouveautés de la programmation culturelle avec « Un été à Reims » et la « Magnifique Society » depuis trois ans ont conduit les Flâneries à adopter avec le temps un format plus restreint sur trois semaines et une cinquantaine de concerts dont un tiers reste encore gratuits. La recette qui en a fait le succès demeure: musique et patrimoine avec chaque année un large panorama du répertoire de la musique classique interprété dans une trentaine de lieux différents, qu’il s’agisse des monuments classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, des caves des maisons de Champagne ou d’autres lieux emblématiques de la ville. Jean-Philippe Collard ouvre les portes du festival non seulement aux talents confirmés mais à ceux de demain dans un cycle intitulé « Débuts ». Enfin, point d’orgue de ces Flâneries, le concert pique-nique, une soirée où se mêlent Champagne et musique est un immense succès populaire qui rassemble chaque année plus de 15 000 spectateurs dans le Parc de Champagne, autrefois Parc Pommery. Claire Taittinger a succédé en décembre 2017 à Jean Louis Henry à la Présidence des Flâneries. Elle s’attache désormais à pérenniser la manifestation avec une programmation sur l’ensemble de l’année en concertation avec d’autres structures culturelles de la ville.

Pour ce 30ème anniversaire, retenons, à l’invitation de Jean-Philippe Collard, quelques dates parmi tant d’autres:

Le 7 juin , le concert de pré-ouverture à la Basilique Saint-Rémi avec le World Doctors Orchestra, un ensemble uniquement constitué de médecins qui se réunissent une fois par an pour une session d’orchestre dans une capitale du monde. C’est donc un événement que de les entendre à Reims.

Le 19 juin, le concert d’ouverture permettra au public d’applaudir le contre-ténor Jakub Josef Orlinski, qui est à 28 ans l’une des plus grandes stars du monde lyrique.

Le 5 juillet, hommage sera rendu à Maria Callas. Un spectacle imaginé par la mezzo-soprano Béatrice Uria Monzon et Alain Duault dans lequel se succèdent le récit d’une vie et d’un destin de légende et les pages lyriques du parcours artistique de la diva.

Le 6 juillet, Arcadi Volodos sera sur la scène de l’Opéra de Reims. Le pianiste est considéré comme l’un des plus grands (si ce n’est le plus grand) pianistes actuels.

Le 11 juillet, les Flâneries rendent hommage à Hector Berlioz, mort il y a 150 ans. L’Orchestre symphonique de Mulhouse sous la direction de Michel Plasson interprétera la célèbre « symphonie fantastique ». Pour la première fois, ce concert de clôture se déroulera sur la parvis de la cathédrale.

Enfin, le 20 juillet, la musique napolitaine et la valse seront à l’honneur pour le concert pique-nique des 30èmes Flâneries Musicales de Reims.

 

Le programme complet, les achats de billets sur www.flaneriesreims.com

Photo © Axel Coeuret pour les Flâneries Musicales de Reims

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter "Un programme éclatant pour fêter 30 ans de Flâneries à Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*