Reims: une exposition en hommage à Simone Veil

En découvrant le nouveau parvis de l’Hôtel de Ville qui porte désormais son nom, les visiteurs pourront aussi parcourir l’exposition consacrée à Simone Veil.

Cette exposition, prêtée à la ville de Reims, a été réalisée par les Archives Nationales à l’occasion de l’entrée de Simone Veil et de son époux Antoine au Panthéon, le 1er juillet 2018. « Simone Veil. Archives d’une vie » a été conçue à partir des archives privées et publiques de l’ancienne Ministre de la Santé et Présidente du parlement européen conservées aux Archives nationales.

Neuf panneaux retracent un destin exceptionnel à travers les grandes étapes de sa vie.

  • La fratrie Jacob décrit son enfance de sa naissance le 13 juillet 1927 jusqu’à son départ pour le camp de Drancy en mars 1944.
  • Survivre à Auschwitz retrace la terrible épreuve de l’internement au camp d’Auschwitz -Birkenau jusqu’en 1945 et l’engagement de Simone Veil dans le travail de mémoire pour en éviter toute répétition.
  • Une deuxième famille, les Veil : dès 1946, année de leur mariage, Simone et Antoine Veil construisent leurs vies conjugale, familiale, professionnelle puis politique sur la base d’un soutien réciproque et fidèle.
  • Madame la ministre : du passage de Simone Veil au ministère de la Santé puis à celui des Affaires sociales, de la santé et de la Ville, la postérité retient principalement la loi qui dépénalise l’IVG mais elle aura également marqué la législation française notamment sur le don d’organes, l’environnement, la lutte contre le tabagisme ou la politique de la ville…
  • Une Européenne convaincue couvre sa présidence du Parlement européen et ses différents mandats au sein de cette instance qu’elle considère comme déterminante pour éviter un autre conflit mondial.
  • Droits de l’homme, droits des femmes aborde son combat pour les droits de l’homme et des femmes. En qualité de magistrate pour le respect des détenus ou au sein de la Fondation Femmes Europe, du Haut Conseil à l’intégration, du Haut Commissariat aux réfugiés, de la Cour pénale internationale ou à la présidence de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, elle se bat pour la dignité humaine.
  • De la France à la scène internationale : cette partie de l’exposition liste les innombrables hommages, décorations, titres décernés à Simone Veil en France comme dans le monde.
  • Une immortelle au temple des grands hommes : en 2010, comme un prélude à son entrée au Panthéon, rejoint les immortels de l’Académie Française
  • Simone Veil et le Panthéon : Le 1er juillet 2018, Simone Veil rejoint au Panthéon Marie Curie, première femme panthéonisée pour elle-même en 1995 sur les recommandations de la ministre d’État des Affaires sociales de l’époque, une certaine Simone Veil

« Simone Veil. Archives d’une vie sera visible »  jusqu’au 2 juillet

 

Photo @Archives Nationales/Communication Ville de Reims-Mai 2019

Soyez le premier à commenter "Reims: une exposition en hommage à Simone Veil"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*