Un week-end de Fêtes Johanniques à Reims

Chaque année, le sacre de Charles VII, conduit par Jeanne d’Arc le 17 juillet 1429 jusqu’à la cathédrale de Reims, est célébré par  les Fêtes Johanniques. Elles attirent près de 100 000 curieux qui retrouvent le temps d’un week-end l’effervescence des 33 sacres royaux que la ville a connus au cours de son histoire.
Musiciens et artisans médiévaux, troupes, campements et spectacles prennent  place sur un espace sécurisé, au pied de la cathédrale et à ses abords. Un écrin hors du temps et des animations renouvelées pour une édition 2019 haute en couleur et riche en expériences.
A partir de samedi 14 h, 104 artisans et camelots, tous revêtus de leur costume d’époque, accueilleront Rémois et touristes dans leurs échoppes. Spectacles de rapaces, ateliers, jeux d’évasion, musique, jonglerie ponctueront ces deux jours de fête familiale. Les visiteurs pourront déambuler à travers un village médiéval reconstitué, partager la vie des chevaliers, découvrir les mets du Moyen-Age, savourer l’hypocras l’apéritif médiéval, s’initier à l’astrologie, mais aussi expérimenter l’artisanat de l’époque avec  les ateliers de forge, de poterie ou de taille de pierre.
Samedi soir, une déambulation avec Jeanne en guerrière sur le thème « Vive notre bon roi Charles VII » débutera à 21 h 15 de la place des Martyrs de la Résistance, suivie d’un spectacle jusqu’à 22 h. Rendez-vous sur le parvis, à 22 h 30 pour découvrir Regalia, le nouveau spectacle multimédia projeté sur la cathédrale de Reims.
Dimanche à 10 h 10, la cérémonie officielle célébrera la jeune paysanne ayant permis le couronnement du Dauphin, à Reims, relevant ainsi un Royaume de France en pleine guerre de 100 ans. Elle se déroulera au pied de la statue de Jeanne d’Arc, avant la messe solennelle célébrée par Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort en la cathédrale à 10 h 30.
De 15 h 30 à 16 h, le cortège emmené par Jeanne d’Arc (Léa Elie, 18 ans) et Charles VII (Baptiste Courtin, 19 ans) rejouera l’épisode historique qui a changé l’Histoire de France le 17 juillet 1429. Les deux jeunes cavaliers en tête d’un immense cortège  rejoindront la cathédrale sur leur monture au son des trompettes du Conservatoire de Reims.

 

Photo © Direction de la communication Ville de Reims

Soyez le premier à commenter "Un week-end de Fêtes Johanniques à Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*