Reims remet en selle les vélos en libre-service

Oubliés les vélos verts qui ne firent qu’un petit tour de piste, cette fois, comme dans le roman de Régine Desforges, les bicyclettes seront bleues.

Champagne Parc Auto (CPA), la société qui gère les parkings publics de Reims, ouvrira ce vendredi 7 juin, un nouveau service de vélo en libre-service baptisé « ZébulloO ». Les vélos utilisés sont des vélos électriques de fabrication française (Arcade vélos) et l’offre est développée en partenariat avec la société ecovélo. Il s’agit d’un système qui allie la sécurité de système fixe type « vélib » et la souplesse du « freefloating ». L’ensemble du dispositif est embarqué sur chaque vélo. La batterie, d’une autonomie de 25 à 30 kilomètres installée à l’arrière du vélo, est amovible et peut être rechargée par les équipes de CPA ou par l’usager lui-même. Les bornes de stationnement ne sont donc pas des bornes de rechargement mais de simples stations. A ce  titre, leur installation est bien plus facile: pas de travaux de génie civil et donc une possibilité d’installer très rapidement une station temporaire dans le cadre d’un événement particulier.

Dans un premier temps, 30 vélos seront déployés cette semaine et 5 stations ouvertes (deux place d’Erlon, une près de la cathédrale, une autre au Centre international de séjour et enfin une devant le siège de CPA, rue Henri Jadart). L’utilisation se fait à partir d’une application. Pour la mise en place de « ZebulloO », les tarifs vont de 2 € la 1/2 heure au forfait journalier ou mensuel avec 30 minutes offertes pour chaque trajet. Les abonnés des parkings de CPA bénéficieront d’offres particulières. Car, comme l’explique Olivier Guinot, le Directeur général de la société gestionnaire des parkings, il s’agit d’une nouvelle offre complémentaire d’autres solutions de mobilité dont la voiture pour un usage sur le dernier (ou les derniers) kilomètres.

A la rentrée, 120 vélos seront disponibles et 300 le seront l’an prochain.

 

Photo: Olivier Guinot, DG CPA, Arnaud Robinet, Maire de Reims et Catherine Vautrin, Présidente de CPA @refletsactuels.fr

Soyez le premier à commenter "Reims remet en selle les vélos en libre-service"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*