Reims: la coupe « off »

Pour la 1ère fois de son histoire, Reims, berceau du football féminin, accueille un événement de football international. A partir de ce samedi, la ville de Reims reçoit la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™. L’occasion pour la Ville de rappeler au monde sa place dans l’histoire du ballon rond.

Dans la cité des sacres, la pratique féminine renaît de ses cendres à la fin des années 1960 à Reims, après plus de 30 ans d’inactivité. Symbole de cette renaissance, les joueuses rémoises de l’époque sont surnommées « les pionnières ». Des palpitantes épopées européennes du Stade de Reims des années 50 à l’organisation de la Coupe du Monde Féminine, Reims vibre au rythme du football. En marge de cette compétition 2019, au cours de laquelle 6 matchs se disputeront sur le pelouse de Delaune, Reims a mis les petits plats dans les grands. Comme dans les grands festivals, il y a le « in » et le « off ». Sans être complet, voici le « off »en  5 points:

  • Le village FIFA Fan Experience ouvre aujourd’hui au stade Saint-Symphorien. Il sera ouvert jusqu’au 24 juin, les mercredis, samedis, dimanches et jours de match à Reims, à partir de 11 h 30. De nombreuses animations seront proposées : foot fléchettes, foot bowling, tirs au but, terrain de futsal extérieur, spectacles, expositions, espaces « buvette », dégustation de champagne, activités enfants, informations sur la compétition et la ville de Reims.
  • « En short et contre tous, 100 ans de football féminin »: une exposition proposée par la bibliothèque municipale et consacrée à l’histoire du football féminin. Des objets, des articles de presse, des journaux, des photographies illustreront cette épopée, avec un focus sur les pionnières rémoises de 1968.
  • La coupe du monde à la rémoise, elle, se clôture ce samedi au stade Saint-Symphorien. Les finales de chaque catégorie se jouent, à partir de 13 h 45, en préambule du match Norvège – Nigéria. Cette compétition mixte est organisée par la direction des sports de la ville de Reims. Elle rassemble depuis le mois d’avril 240 jeunes Rémois, âgés de 12 à 17 ans, répartis dans 20 équipes mixtes et féminines.
  • Un Fan Tour pour découvrir Reims pendant la Coupe du Monde. Ce parcours permet aux touristes et supporters étrangers de découvrir la ville de Reims autrement en goûtant à l’ambiance du Mondial féminin.
  • Lundi 20 juin, sur le parcours du bus de l’équipe des Pays-Bas Reims devient orange ! Les Néerlandais débarquent en nombre à Reims ! Pour le match Pays-Bas – Canada, ce sont environ 6 000 supporters hollandais qui paraderont derrière le bus de leur équipe nationale jusqu’au stade Auguste Delaune. Ce cortège est organisé par la fédération néerlandaise de football lors de chaque Coupe du Monde de football.

Et puisqu’il n’y a pas que le foot dans la vie, on peut aussi profiter du spectacle son et lumière de Regalia, qui met en valeur la cathédrale de Reims, des concerts de la Magnifique Society du 13 au 15 juin ou encore de  l’ exposition intitulée « Couleurs de la Chine contemporaine » au musée Saint-Remi jusqu’au 16 juin.

Tout cela en attendant le Tour ! Car, comme un bonheur n’arrive jamais seul, Reims est la seule ville française ( à part Paris) qui accueille à la fois la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ et le Tour de France et la fête sera double avec le passage de la Grande boucle au pied de la Cathédrale lundi 8 juillet pour l’étape Binche-Epernay et le départ donné à Reims le lendemain, mardi 9 juillet pour rallier Nancy.

 

Photo @ FFF-Antonio Mesa

Soyez le premier à commenter "Reims: la coupe « off »"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*